Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

echelle-piscine-hors-sol

Vous avez investi dans une piscine hors sol en bois octogonale pour son esthétisme et son faible encombrement dans votre jardin, mais vous cherchez un moyen d’y pénétrer sans avoir à sauter systématiquement dedans ? Vous avez opté pour une piscine tubulaire ou gonflable pour faire plaisir à vos petits enfants et vous cherchez à sécuriser son accès pour vous rasséréner un peu ? Vous avez prévu d’acquérir une piscine hors sol pour faire plaisir à toute la famille et vous ne savez tout bonnement pas quel type d’échelle de piscine choisir ? Piscine Clic fait le point sur cet élément indispensable de tout bassin et son aspect sécuritaire.

Pourquoi installer une échelle pour une piscine hors sol ?

Une échelle de piscine permet un accès simple et rapide au bassin. Vous pouvez ainsi entrer et sortir facilement au gré de vos envies, tout en sécurisant l’accès.

Les modèles d’échelle de piscine hors sol

  • Simple : En principe, l’échelle est placée dans le bassin puisqu’il y a par exemple une terrasse ou un autre aménagement à l’extérieur du bassin qui dispense d’avoir à avoir une double installation. On parle alors plutôt d’une échelle murale de sortie.
  • Double : c’est le modèle le plus représenté pour ce type de piscine. Un côté est immergé dans le bassin et l’autre côté est placé à l’air libre à l’extérieur de celui-ci. On parle alors d’échelle symétrique.
  • Double avec plateforme centrale : la variante du modèle précédent avec un plateau au point culminant, qui permet de passer plus facilement d’un côté à l’autre et de s’asseoir au besoin.

Les matériaux des échelles de piscine hors sol

  • En résine de synthèse : l’entrée de gamme. Son rendu n’est pas des plus design et sa robustesse laisse à désirer. Néanmoins, c’est l’échelle la moins lourde et la moins onéreuse.
  • En acier inoxydable : l’inox est le matériau le plus classique et le plus robuste. Il est constitué d’un alliage d’acier et de chrome, qui lui confère des propriétés antirouille et une bonne tenue dans le temps.
  • En bois : très design, surtout lorsque le bassin est conçu avec le même matériau. Attention cependant à ce que le bois soit traité car une échelle est immergée en continu dans l’eau du bassin.
  • Plus rares : en aluminium ou encore en acier.

→ Bon à savoir : Une échelle de piscine doit pouvoir résister à l’eau, à la décoloration et aux ultraviolets.

Comment bien choisir son échelle de piscine ?

  • En fonction de la profondeur du bassin : en effet, c’est de la hauteur de la piscine que découle le nombre de marches et la taille d’échelle. Pour les plus petites piscines, compter 2 marches, pour les plus grandes il vaudra mieux partir sur 4 marches et plus. Vous pouvez également vous orienter vers un modèle ajustable en hauteur.  Dans tous les cas, évitez toujours de partir sur une échelle trop grande.
  • En fonction de la qualité de l’équipement : cette condition renvoie au type de matériau. Pour une bonne rentabilité et une utilisation prolongée, mieux vaut choisir une échelle en inox par exemple.
  • Marches ou barreaux : d’un point de vue pratique et confort, les marches remportent le combat haut la main. Elles sont également plus stables puisque le pied prend un meilleur appui. Privilégier celles avec un antidérapant pour éviter les glissades et les blessures en résultant.
  • Fixe ou portative : dans le premier cas, l’échelle est directement vissée sur le bassin, il n’y a donc pas de risque de basculer avec elle par exemple. Cela concerne essentiellement les modèles simples. Avec ce type de configuration, il faut bien penser à équiper sa piscine de dispositifs de sécurité comme une barrière ou une alarme pour prévenir des chutes et noyades. Dans le second cas, l’échelle est simplement posée à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du bassin. L’équilibre est donc tout à fait relatif. De même, il suffit de retirer l’échelle et de recouvrir le bassin avec une couverture lorsque ce dernier n’est plus utilisé pour réduire le risque d’accidents liés à la baignade, tout en gardant un œil sur cette partie du jardin.

Focus sur les échelles de sécurité de piscine

  • Échelle relevable : comme son nom l’indique, les marches de la partie extérieure peuvent se relever et se bloquer en position haute.
  • Échelle avec marches amovibles : là encore, l’intitulé est tout équivoque puisqu’il est possible de déclipser les marches extérieures pour les ranger en lieu sûr comme dans un coffre par exemple.
  • Échelle avec barrière ou rideau : ici, une barrière ou un rideau se rabat ou se remonte sur les marches pour empêcher leur accès.

Installer une échelle de piscine hors sol et bien la sécuriser

  • L’installation : Tout dépend du bassin, de l’aménagement autour de ce dernier et de l’échelle que vous avez sélectionnée. Si vous avez réalisé une terrasse surélevée pour vous situer au même niveau que la piscine, vous avez dû décider d’acheter une échelle simple à fixer dans le bassin. Pour cela, nous vous conseillons tout d’abord de bien lire la notice fournie pour intégrer les différentes instructions. L’échelle se fixe en principe au bord de la margelle, où deux trous sont prévus à cet effet. Elle descend ensuite à la verticale dans le bassin. Point positif, vous pouvez la démonter et l’entreposer pour l’hiver. Si vous n’avez en revanche pas réalisé d’aménagements particuliers autour de la piscine, il vous suffira tout simplement de poser l’échelle double, une fois montée en ayant suivi les étapes du mode d’emploi, à l’intérieur et à l’extérieur de la piscine pour pouvoir entrer et sortir du bassin à votre guise. Avec ce type de pose, elle peut également être retirée pour l’hiver… mais aussi à n’importe quel moment de l’année car il suffit de la porter !

La sécurité : sécuriser sa piscine est obligatoire, quand bien même vous pouvez retirer votre échelle. Le dispositif doit respecter certaines normes et leur non-respect vous expose à une amende. Pour vous équiper, vous devez donc acquérir un ou plusieurs des systèmes de sécurité suivants : une barrière de protection, une alarme sonore (d’immersion pour prévenir des chutes ou périmétrique pour prévenir en cas d’approche du bassin), une couverture de sécurité ou un abri de piscine. Ces solutions peuvent être couplées. Cela ne concerne en revanche pas les bassins posés gonflables et/ou démontables.

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (No Ratings Yet)
Loading...