Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

J’ai recensé les erreurs les plus connues en matière d’hivernage de la piscine. Vous trouverez dans cet article toutes les clés pour un hivernage piscine réussi.

 

plage de la piscine pleine de neige

 

1- Oublier sa piscine quand vient l’hiver

 

Votre piscine, tant convoitée cet été, devient de plus en plus inutilisable au fur et à mesure que l’on rentre dans les mois d’hiver. Vous n’avez plus du tout envie de vous en occuper…
Pourtant l’hivernage d’une piscine, qu’elle soit enterrée ou hors sol, est une étape essentielle.

 

Pourquoi ?

Un bon hivernage permettra :

  • D’éviter les gelées et de protéger la structure et les équipements de la piscine de tous les dégâts qui peuvent en découler (parois, liner, tuyauterie, pompe, skimmers,…)
  • De conserver la qualité de l’eau et d’éviter de retrouver une piscine verte foncée au printemps (très difficile à rattraper !)
  • Et donc au final : d’économiser du temps et de l’argent !

Vous avez le choix entre 2 types d’hivernage de la piscine :

  • L’hivernage actif (ou dynamique) = La piscine fonctionne au ralenti, la filtration tourne un peu tous les jours. La piscine est à surveiller quand les températures s’approchent du 0.
  • L’hivernage passif = La filtration est stoppée, les canalisations sont purgées et la piscine est recouverte d’une bâche.

 

Si vous ne savez pas quel hivernage choisir, je vous conseille de lire mon article qui présente les 2 méthodes : Hivernage passif ou hivernage actif pour votre piscine ? 

 

Toutes les piscines doivent-elles être hivernées ? Oui toutes les piscines extérieures, ne pouvant être démontées, doivent être hivernées. Quelques exceptions donc : piscine intérieures, piscines gonflables et autoportantes (qu’on range durant l’hiver).

 

2- Vider entièrement la piscine

 

« Puisqu’on n’utilise plus la piscine, autant la vider, non ? » Non, non, non !
Vidanger totalement une piscine aurait des répercussions sérieuses et irréversibles sur sa structure.

Pourquoi ?

Votre piscine contient une très grande quantité d’eau qui pèse plusieurs tonnes. Ce poids permet d’opposer une résistance à la pression du sol sur les parois de la piscine. Sans cela, la structure de la piscine risque de se déformer et de se fissurer.

 

Aussi, si votre piscine a un revêtement liner, c’est cette pression de l’eau qui maintient le liner en place.

 

Enfin, la garantie décennale devient caduque en cas de vidange totale de la piscine.

 

3- Hiverner sa piscine trop tôt

 

Il faut hiverner sa piscine quand la température de l’eau se situe aux alentours de 12°C à 15°C (et que cette température est constante). C’est alors le meilleur moment.

 

Pourquoi pas avant?

12/15°C est le seuil au-dessus duquel les bactéries et les algues prolifèrent. L’eau est susceptible de tourner. Si vous hivernez trop tôt, vous aurez à rattraper votre piscine au printemps.

 

Pourquoi pas après ?

Ne pas hiverner trop tard également… Afin d’éviter les premières gelées.

 

4- Laisser la couverture à bulles sur la piscine

 

Ne laissez pas votre bâche à bulles sur votre piscine pendant l’hiver.

 

Pourquoi ?

La bâche à bulles n’est pas conçue pour affronter l’hiver. C’est une couverture d’été.

 

Pour l’hiver, choisissez une bâche d’hivernage (la plus économique), une bâche à barre (4 saisons) ou un volet.

 

De plus, une couverture permettra de protéger votre piscine et d’éviter l’amoncellement de feuilles mortes, au fond du bassin, qui peuvent tacher un liner.

 

couverture d'hiver opaque de sécurité marque procopi

Bâche d’hivernage Procopi

 

Pour en savoir plus, vous pouvez lire mon article Couverture opaque ou filet : quelle bâche d’hiver choisir ? 

 

5- Hiverner une piscine sale

 

On hiverne une piscine propre qu’on a nettoyée au préalable : Nettoyage du fond, des parois, de la ligne d’eau, des paniers de skimmer, du préfiltre de la pompe et du filtre.

 

Pourquoi ?

Pour vous éviter une grosse corvée de nettoyage au printemps

 

6- Oublier de mettre un produit d’hivernage

 

Que l’hivernage de la piscine soit actif ou passif, vous allez utiliser un produit d’hivernage pour piscine (sauf si votre piscine est en hivernage actif et que vous continuez votre traitement habituel).

 

Pourquoi ?

Le produit d’hivernage piscine empêche le développement des algues et des bactéries dans votre piscine durant l’hiver. Il prévient également les dépôts de calcaire sur les parois (dans les lesquels des dépôts viennent s’incruster).

 

Le produit d’hivernage a une action longue durée et permet de stabiliser l’eau tout l’hiver. Il facilite donc grandement la remise en route de la piscine au printemps.

 

Le produit d’hivernage se met après l’avoir nettoyé la piscine, contrelavé le filtre, ajusté le pH, et arrêté le traitement habituel ou fait un traitement choc (se reporter à la notice du produit d’hivernage choisi).

 

La piscine nécessitera tout de même une surveillance tout l’hiver, surtout en cas de redoux. Il faudra alors retraiter si nécessaire.

 

NB : Le produit d’hivernage piscine n’est pas un produit anti gel.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter mon article : pourquoi utiliser un produit d’hivernage ? 

 

7- Oublier de prévoir des dispositifs anti gel

 

S’il risque de geler chez vous cet hiver, alors vous devez vous prémunir contre le gel. Pour cela, il faut installer des accessoires anti gel : gizmos, flotteurs, bouchons d’hivernage et coffret anti gel.

 

Accessoires antigel pour l'hivernage de la piscine
Vous trouverez toutes les informations nécessaires dans mon article Gizmos, flotteurs, bouchons d’hivernage…Késako ? 

 

8- Conserver une piscine pleine d’eau (en hivernage passif)

 

Pour une piscine équipée d’une pompe et d’un filtre situés dans un local technique, l’hivernage passif nécessite de vidanger entièrement l’eau contenue dans le circuit de filtration (pompe, filtre, canalisations, …), et de descendre le niveau d’eau sous les buses de refoulement et la prise balai.

 

Pourquoi ?

Les canalisations ne contenant plus d’eau ne risqueront pas de geler (…et de se fissurer, voire d’exploser). Il est conseillé de compléter cette précaution par l’isolation des canalisations.

 

9- Remettre en service sa piscine trop tard

 

Le seuil de température pour remettre en route sa piscine est le même que pour l’hivernage : 12/15°C. Pas au-delà !

 

Pourquoi ?

Si on attend trop, l’eau de la piscine va chauffer et risque très fortement de tourner : prolifération d’algues et de bactéries, piscine trouble et verte.

 

grenouille dans bassin vert

Piscine interdite aux grenouilles!  
 crédit : www.naturebassin.com

 

 

Bon hivernage à tous !

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (36 votes, average: 2,83 out of 4)
Loading...

3 commentaires

  1. Joël St-Pierre dit :

    Nous avons oublié de mettre de l’antigel dans la canalisation de note piscine. L’eau laissé à 20 pouces du fond a complètement gelé. Elle est maintenant presque toute vide Ai-je une petite chance que le drain de fond fonctionne toujours correctement?

    • Caroline dit :

      Normalement les tuyauterie qui sont dans la terre sont moins sensibles au gel que celles qui sont à l’air libre car isolées naturellement.
      Pour savoir si les canalisations n’ont pas éclatées sous la pression du gel, la seule solution est de regarder s’il n’y pas une perte d’eau.
      Si le niveau d’eau de la piscine ne descend pas, cela signifie que la canalisation est intacte et cela fonctionnera donc.

  2. Caroline dit :

    Bonjour Adrienne,

    Si le produit a été conservé dans de bonnes conditions (pas en plein soleil) avec le bouchon bien fermé, il n’y a pas de raison de ne pas pouvoir l’utiliser ou que celui-ci ait perdu son pouvoir actif.

    Il faut également vérifier la DLUO.

    Regarder son aspect, s’il est comme à l’origine pas de problème pour l’utiliser. S’il présente des filaments ou un aspect différent, il ne vaut mieux pas l’utiliser.

    http://www.piscine-clic.com/news/2012/11/comment-utiliser-le-produit-dhivernage-piscine/