Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

Une piscine en hiver...

Une piscine en hiver…

La mise en hivernage est une étape très importante. Vous avez le choix entre deux méthodes d’hivernage : passif ou actif.
Qu’est-ce que l’hivernage? Comment choisir entre un hivernage passif et un hivernage actif? Quel est le mode d’hivernage qui vous conviendra le mieux?

 

 

A quoi sert l’hivernage ?


L’hiver… un sale temps pour les piscines : le vent qui balaye toutes les saletés dans la piscine, la pluie qui fait monter le niveau d’eau, le gel qui fait de gros dégâts sur vos installations…

 

C’est pourquoi  l’hivernage est une opération essentielle pour votre piscine. Les missions principales d’un bon hivernage :

  • Protéger le matériel de votre piscine tout l’hiver (traduction : éviter les dégâts dus au gel : fissure des parois, déformation de la piscine, canalisations qui éclatent, pompe endommagée,…)
  • Faciliter la remise en service de la piscine au printemps (traduction : vous empêche de retrouver une piscine verte et immonde, très difficile à réavoir et à nettoyer)

 

 

Hivernage passif ou actif ?


Il existe 2 modes d’hivernage pour votre piscine : actif et passif.


Vous avez plus ou moins le choix selon la région dans laquelle vous habitez. Si vous habitez une région à gelées et que votre filtration n’est pas un circuit hors gel, l’hivernage passif est OBLIGATOIRE !

 


Voici un tableau comparatif qui vous aidera à choisir le mode d’hivernage qui vous convient le plus.

 

 

Hivernage Passif

Hivernage Actif

Définition :
Arrêt total du fonctionnement de la piscine
L’hivernage passif consiste à stopper le fonctionnement de votre piscine pendant l’hiver. C’est la « mise en sommeil » de votre bassin.Cela implique la vidange complète du circuit de filtration car si on coupe le moteur, l’eau sera stagnante et risque de geler (et de tout endommager).La couverture est obligatoire pour ce type d’hivernage car il faut éviter à tout prix que le niveau d’eau ne monte sur les skimmers, en cas de pluie.On procède obligatoirement à un hivernage passif quand la température de l’eau est inférieure ou égale à 12°C. En effet, au-dessus de 12°C, les microorganismes peuvent continuer à se développer.
Définition :
Ralentissement du fonctionnement de la piscine
L’hivernage actif consiste à laisser fonctionner la filtration de votre piscine pendant l’hiver, mais au ralenti 2 à 3 heures par jour. Le but est que l’eau soit toujours en mouvement dans la pompe et la tuyauterie car une eau en mouvement ne gèle pas.La couverture n’est pas obligatoire pour ce mode d’hivernage mais elle est tout de même conseillée.On commence l’hivernage actif quand l’eau est passée sous la barre des 12°C. NB : L’hivernage actif est aussi appelé semi-hivernage ou hivernage dynamique.
Choix du mode d’hivernage passif

  • Solution d’hivernage obligatoire si vous habitez dans une région où il gèle beaucoup l’hiver et que votre circuit de filtration n’est pas à l’abri du gel.
  • Mode d’hivernage très utilisé pour les résidences secondaires car c’est le choix de la tranquillité.

Avantage :

  • Pratique car vous n’avez plus à vous occuper de votre piscine durant l’hiver.

 

Inconvénients :

  • Mode d’hivernage assez long et fastidieux
  • Piscine moins belle visuellement
  • Remise en service plus complexe, c’est le grand nettoyage de printemps !
  • Remise en service plus onéreuse (utilisation de davantage de produits)

 

Voir l’article :

L’hivernage passif de votre piscine en 10 étapes !

Choix du mode d’hivernage actif

  • Solution d’hivernage qui ne convient qu’aux régions au climat tempéré, qui ne gèlent (ou petites gelées de courte durée)
  • Mode d’hivernage plus « esthétique » car vous pouvez profiter visuellement de votre piscine tout l’hiver (si vous ne mettez pas de couverture).

Avantages :

  • La solution la plus simple pour hiverner votre piscine
  • Qualité de l’eau préservée
  • Pompe protégée contre un éventuel grippage dû à un arrêt trop long
  • Piscine à découvert,  elle décore votre jardin tout l’hiver
  • Remise en service plus simple et moins onéreuse (moins de produits à acheter)

Inconvénients :

  • Piscine à surveiller tout l’hiver, surtout en période de gel (vérification du bon fonctionnement de la filtration, ajout de produit d’hivernage, d’anticalcaire si nécessaire, contrôle du pH et des skimmers). C’est pourquoi il est très recommandé d’installer un coffret hors-gel (fait fonctionner la pompe dès que la température risque d’endommager le circuit de filtration).
  • Si vous n’avez pas de couverture, il faut continuer à nettoyer votre piscine.

 

Voir l’article :

Toutes les étapes à suivre pour un hivernage actif réussi

 

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (10 votes, average: 3,60 out of 4)
Loading...

1 commentaire

  1. […] Si vous ne savez pas quel hivernage choisir, je vous conseille de lire mon article qui présente les 2 méthodes : Hivernage passif ou hivernage actif pour votre piscine ?  […]