Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

Mise à jour : Juin 2019

Electrolyse sel piscine

 

La méthode la plus utilisée pour rendre l’eau de la piscine propre et transparente est d’utiliser des galets de chlore à dissolution lente. Cette méthode présente un avantage indéniable : la simplicité d’utilisation (ne nécessite aucune installation). L’inconvénient principal de cette méthode de désinfection est que les galets de chlore apportent du stabilisant du chlore qui s’accumule dans le bassin ; quand il y a trop de stabilisant, le chlore n’est plus efficace.

Une autre solution est d’automatiser le traitement de votre piscine, ainsi, plus besoin de s’inquiéter du bon dosage des produits. L’un des moyens pour automatiser la piscine est de l’équiper d’un électrolyseur de l’eau salée, aussi appelé électrolyseur de piscine.
Ce système présente beaucoup d’avantages, et quelques inconvénients qu’il est utile de connaitre pour s’assurer que c’est la solution de traitement de l’eau qu’il vous faut !

SOMMAIRE:

1. Principe de l’électrolyse

a) Principe et fonctionnement de l’électrolyse du sel piscine

b) Éléments constitutifs d’un électrolyseur

– Le corps de cellule de l’électrolyseur

– Les électrodes de la cellule

– Les sondes et capteurs

– La pompe doseuse pour le pH

– Le coffret électrique

2. Avantages et inconvénients de l’électrolyse de l’eau salée

1. Principe de l’électrolyse


L’électrolyse est une méthode qui permet de réaliser des réactions chimiques grâce à une activation électrique. C’est le processus de conversion de l’énergie électrique en énergie chimique.

a ) Principe et fonctionnement de l’électrolyse du sel piscine


L’électrolyse de l’eau salée est un procédé de transformation qui repose sur un cycle : les ions chlorures apportés par le sel se transforment en chlore grâce à l’apport d’énergie électrique, et une partie du chlore se retransforme en ions chlorures lors de la réaction avec la matière organique présente dans l’eau de la piscine.

D’abord, il faut rendre l’eau de la piscine légèrement saline. Pour cela, du sel (chlorure de sodium ou chlorure de magnésium) est mis directement dans la piscine (3 à 5 g/L environ, alors que l’eau de la mer contient environ 30 à 40 g/L de sel).

Ensuite, lorsque la filtration est en fonctionnement, l’eau salée de la piscine traverse la cellule de l’électrolyseur, qui est placée sur le circuit hydraulique de la piscine, en aval du filtre et du système de chauffage.

Cette cellule d’électrolyseur est munie d’électrodes en titane, qui sont polarisées par un courant à basse tension. Quand l’eau salée passe entre les électrodes, celles-ci oxydent les ions chlorures qui se transforment en dichlore (Cl2), qui se transforme lui-même immédiatement en chlore libre (chlore actif HOCl ou chlore de réserve OCl¯ selon le pH de l’eau) .

Ce chlore libre, tout comme le chlore présent dans les galets désinfectants ou dans l’eau de Javel, est un puissant oxydant qui détruit les micro-organismes (bactéries, virus, algues…) et la matière organique (résidus de peau et de cheveux, transpiration, végétaux…)  avec une grande efficacité.

Lors de cette réaction, le chlore peut soit se « greffer » sur une molécule organique (c’est ce qu’on appelle le chlore combiné), soit retourner à l’état d’ions chlorures. La consommation de sel est donc très faible, puisque les ions chlorures se renouvellent partiellement.

Il faut néanmoins effectuer périodiquement un apport de sel pour compenser la perte d’eau salée (nettoyage du filtre, dilution par l’eau de pluie,…). A savoir : le sel ne s’évapore pas, donc la perte en eau par évaporation augmente la concentration en sel dans la piscine.

b) Eléments constitutifs d’un électrolyseur

 

Le corps de cellule de l’électrolyseur


La cellule est installée sur le circuit de filtration (en by-pass la plupart du temps). Elle contient généralement 3, 5 ou 7 électrodes selon les modèles. Elle est reliée à un coffret électrique via un câble, qui l’alimente en courant basse tension. C’est là que s’effectue l’électrolyse de l’eau salée.

Le corps de la cellule est opaque ou transparent. Préférez une cellule transparence car elle permet de contrôler visuellement le bon état des électrodes.  Il doit être facilement démontable afin de permette le nettoyage de la cellule.

Les électrodes de la cellule

Les électrodes sont en titane recouvertes de métaux précieux (ruthénium ou iridium) qui jouent le rôle de catalyseur. Il existe deux types d’électrodes : sous forme de plaques ou sous forme de grilles

Les sondes et capteurs

Selon les modèles d’électrolyseur, ils peuvent être équipés d’un certain nombre de sondes et de capteurs :

  • Le « flow-switch » ou détecteur de débit : permet de stopper l’électrolyseur s’il n’y a pas d’eau qui passe à travers la cellule, afin d’éviter sa dégradation
  • Le capteur de salinité : il s’agit souvent d’une mesure de conductivité de l’eau qui s’effectue au niveau des électrodes. Il permet d’afficher une alerte et/ou de stopper l’électrolyseur lorsque le taux de sel dans l’eau de la piscine est trop bas
  • La sonde de température : permet de réguler la production voire de stopper l’électrolyseur lorsque la température de l’eau est trop basse ( voir article : Pourquoi l’électrolyseur piscine n’aime t-il pas l’eau froide ?)
  • La sonde de pH : dans les modèles haut de gamme, une sonde de pH permet de réguler le pH de l’eau de la piscine. Elle est très utile, car l’électrolyse de l’eau produit des ions HO¯ , qui font augmenter le pH de l’eau
  • La sonde de Rédox : elle équipe les électrolyseurs haut de gamme les plus perfectionnés. La mesure du potentiel Rédox permet d’estimer en temps réel la concentration en chlore dans le bassin, et ainsi de réguler la production de chlore par l’électrolyseur en fonction du besoin. Cela permet d’éviter les sur‑chlorations, et leurs conséquences parfois sérieuses : décoloration du revêtement d’étanchéité, corrosion des échelles en inox, dégradation des couvertures automatiques immergées…
La pompe doseuse pour le pH

Elle permet l’injection d’acide dans l’eau de la piscine, en fonction de la mesure effectuée par la sonde de pH. Ainsi, le pH est automatiquement régulé : il n’est plus nécessaire de la contrôler manuellement.

La pompe doseuse de pH peut aussi être utilisée pour injecter automatiquement une faible dose d’acide dans la cellule à chaque fois que l’électrolyseur s’arrête de fonctionner. Ainsi, l’eau stagnant dans la cellule est fortement acidifiée. Cela permet d’éviter la formation de tartre sur les électrodes de l’appareil. Seuls les modèles d’électrolyseur les plus perfectionnés proposent cette fonctionnalité.

 

Electrolyseur EES PRO

Electrolyseur EES PRO

 

Le coffret électrique

Le coffret électrique de l’électrolyseur permet d’alimenter électriquement les électrodes. Selon les modèles, il permet de :

  • régler la capacité de production de l’appareil (par exemple, réglage à 50% de la capacité maximale de production)
  • réguler le pH en fonction de la mesure effectuée par la sonde de pH
  • réguler la production de chlore en fonction de la mesure de potentiel Rédox.

Il signale également toute anomalie constatée (alarmes signalant une absence de débit d’eau dans la cellule, un taux de sel trop bas, etc. ).

Avantages et inconvénients de l’électrolyse de l’eau salée

 

Les + Les –
coût Coût de fonctionnement : faible, les seuls frais sont liés à l’achat de sel, d’acide et la consommation électrique de l’appareil investissement important, surtout pour un modèle perfectionné.
mise en œuvre installation généralement assez simple

compatible avec tous types de piscine

selon les prescriptions des fabricants, il peut être nécessaire d’installer l’appareil sur un by-pass, pas toujours facile à réaliser dans un local technique existant
utilisation et maintenance très peu de maintenance en dehors du nettoyage de la cellule les modèles de base, où le chlore et le pH ne sont pas régulés, demandent une surveillance très fréquente afin d’éviter une dérive du pH, et surtout une sur-chloration, qui peut fortement endommager tous les matériels présents dans la piscine et sur son circuit hydraulique (pompe à chaleur, etc.)
dangerosité pour l’utilisateur pas de manipulation, de transport et de stockage de chlore liquide ou en galets le nettoyage et le détartrage manuel de la cellule implique la manipulation d’acide très concentré
durée de vie les cellules bien entretenues durent environ 5 ans attention aux phénomènes de corrosion liés à la présence de sel en particulier dans les piscines contenant des matériels métalliques (abri avec structure en aluminium, couverture automatique immergée, etc.)

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (76 votes, average: 2,71 out of 4)
Loading...

19 commentaires

  1. mariah dit :

    L’électrolyse au sel a un procédé écologique, seulement son coût est un peu élevé. Oui, ce sera amorti mais cela reste un investissement.

  2. Caroline dit :

    Effectivement ce n’est pas normal! L’électrolyse au sel est justement appréciée pour le confort de baignade qu’il apporte. Ce procédé de traitement de l’eau de la piscine n’entraine justement pas d’irritation, d’allergie ni de rougeurs.
    Dans votre cas, ma première réponse est qu’il y a trop de sel dans votre piscine. Une piscine au sel ne doit pas avoir le gout du sel.
    Je repense à un de mes connaissances dont l’électrolyseur disait toujours qu’il manquait de sel…Donc il rajoutait du sel encore et encore. Au final, il avait 12g/l de sel dans sa piscine!!! En fait, c’était sa sonde qui était HS.
    Il faut également faire attention au pH car un mauvais pH rend l’eau irritante.

  3. Caroline dit :

    Il est possible de mettre du stabilisant (acide isocyanurique) quand on utilise un électrolyseur au sel pour sa piscine. Mais ce n’est pas forcement utile, cela dépend des cas.

    Certaines personnes utilisent du stabilisant car il protège le chlore de l’évaporation.
    Mais le stabilisant, lui, ne s’évapore pas et reste dans l’eau, il est donc à utiliser minutieusement (respect des doses recommandées). Trop de stabilisant bloquerait ensuite l’action du chlore.

    L’ajout de stabilisant permet de diminuer les heures de fonctionnement de l’électrolyseur + de la filtration , et donc de réaliser des économies d’energie.

    Si vous utilisez du stabilisant, il est nécessaire de diminuer les heures de production de chlore pour éviter un excès de chlore (et donc une dégradation des équipements de la piscine).

    Si votre système d’électrolyse n’est pas suffisant (sous-dimensionné) pour traiter correctement votre piscine, l’ajout de stabilisant est une bonne idée.

    Vous pouvez donc essayer le stabilisant. Par contre, il semble étrange que votre chlore soit à 0… Il faudrait faire un autre test avec un appareil plus précis.

    Pour ce qui de l’alcalinité (TAC), il n’y a pas de rapport avec l’electrolyse au sel. Comme le pH et le TH, le TAC se mesure et se corrige quel que soit le traitement utilisé.

    • Lizouh dit :

      Merci pour la réponse. J’ai lu sur certains forums que, comme moi, beaucoup de propriétaires de piscine au sel
      avait du mal à faire la lecture du taux de chlore. Mais de toute
      manière mon eau est cristalline donc je pense que le taux de chlore est
      ok. Cependant, je ne comprend pas trop l’alcalinité… Pourquoi la
      mienne est elle nulle ? Faut il ajouter un produit à la mise en eau de
      la piscine en plus du sel ? Merci !

      • Caroline dit :

        Le TAC représente le taux de bicarbonate de soude présent dans l’eau (sels minéraux).
        Le bicarbonate a le pouvoir de résister au changement de pH. C’est ce qu’on appelle l’effet tampon ou le pouvoir tampon.

        Son utilisation la plus connue est pour lutter contre les acidités gastriques (brûlures d’estomac). Et c’est la même chose pour l’eau de la piscine.Si le TAC est trop faible, le pouvoir tampon est trop faible, et donc le pH est instable.Cela se traduit alors pas des montées du pH (malgré le traitement au pH Moins) et une eau difficile à traiter (le chlore fonctionne mal).

        Au contraire, quand une eau est trop tamponnée, c’est que le pH est trop haut.

        Attention avec un électrolyseur et pH automatique : Si le TAC est faible, le régulateur peut essayer de compenser le manque par une consommation de pH Plus.

        Pour corriger l’alcalinité, il existe des produits spéciaux : http://www.piscine-clic.com/59-produits-piscine-equilibre-eau/194-correcteur-tac

  4. Caroline dit :

    Si on mesure le taux de chlore et que cela indique « 0 », c’est donc qu’il n’y a effectivement pas de chlore dans la piscine. Maintenant, il faut chercher le problème.

    – Le taux de sel est-il ok?
    Attention, il est important de respecter à la lettre le taux de sel donné par le fabricant de l’électrolyseur. S’il n’y a pas assez de sel dans l’eau, l’électrolyseur ne fonctionnera pas correctement. En fait, il va produire beaucoup moins de chlore (ce n’est pas du tout proportionnel).

    – Le taux de stabilisant est-il ok?
    S’il y a trop de stabilisant dans l’eau, cela bloque totalement l’effet du chlore. Cela ne sert à rien alors de mettre du chlore dans l’eau.
    Ce n’est vraissemblament pas votre cas car justement vous ajoutez du stabilisant avec le chlore lent en galet. Dans ce cas, il faut que vous utilisiez du stabilisant en complément de votre production de chlore par électrolyse.

    – Le pH est-il bon?
    Un pH trop basique (au dessus de 7.4/7.6) va avoir un impact direct sur la teneur de la piscine en chlore

    – Avez-vous fait contrôler votre électrolyseur?
    L’électrolyseur est une machine. Il marche très bien s’il a bien été installé et s’il n’y a pas de problème technique.
    Si vous avez un vase de cellule transparent, vous pouvez visualiser le gaz produit par l’électrolyse. S’il n’y a pas de gaz…C’est que l’appreil ne fonctionne pas!

    – Avez-vous contrôlé votre taux de calcaire? (TH)
    Attention au calcaire! Avec le sel, cela va encrasser la cellule. C’est pourquoi on programme son électrolyseur en fonction du taux de calcaire dans la piscine. Si votre eau est calcaire, on va ordonner davantage de nettoyages automatiques de la cellule (par inversion de polarité).
    Une cellule encrassée fonctionne mal et produit donc moins de chlore.

    Et oui, on calcule « le même chlore » pour une piscine à électrolyse et pour une piscine à traitement classique aux galets de chlore.

  5. Francois Terreil dit :

    Je possède un électrolyseur au sel et un régulateur de ph automatique, et la personne qui me fait l’entretien annuel me dit de mettre de l’alca plus alors ça me fausse le ph moi j’y comprend rien a tout ça.

    • Caroline dit :

      La personne qui vous fait l’entretien de la piscine a dû faire des analyses et remarquer que vous aviez un TAC bas (alcalinité/pouvoir tampon du pH trop faible). Un TAC bas se traduit par un pH instable.

      Souvent, le TAC est devenu trop faible suite à l’emploi de beaucoup de pH moins.

      Le produit TAC plus permet l’ajustement des pH fluctuants. Il renforce donc l’équilibre de l’eau. Il serait également bien de vérifier l’étalonnage de la sonde pH.

  6. Srdream dit :

    Bonjour,

    Dans le cadre un projet, j’ai l’intention de construire une piscine à l’eau de mer, je pomperai l’eau directement dans l’océan à 3 mètres de profondeur. Le renouvellement de la quantité de la piscine se fera par le même principe. Le projet est situé sur une atoll et il n’y a pas d’eau douce car on est situé dans le Pacifique.

    Que pouvez-vous me dire ou me conseiller sur le système de filtration s’il y a lieu d’en mettre ?

    Le renouvellement de l’eau de mer se fera tous les jours au moyen d’une ou des pompes !…

    En vous remerciant, et dans l’attente de vous lire, bien à vous…

    • Caroline dit :

      Bonjour, Je ne suis pas du tout spécialiste de ce type de piscine. Je dirais que dans la mesure où vous renouvelez votre eau tous les jours, il n’ y a pas besoin de filtration. La contrainte avec l’eau de mer est le choix des équipements (pompe notamment) compatibles avec le sel (eau de mer). Si quelqu’un connait ce type de piscine, n’hésitez pas à nous faire part de votre expérience!??

  7. Rick Wezard dit :

    Bonjour
    Pourquoi , tous les ans , je dois rajouetr quasiment 400 kg de sel ?.
    Ma piscine fait 10 m 5 mm et 1.70 de profond .
    L’electrolyse n’a pas de calcaire .
    Une reponse serait bienvenue

    • Caroline dit :

      Bonjour, Il manque une donnée essentielle dans votre question : la concentration en sel dans la piscine (à mesurer avec un testeur digital pour être sûr) .
      Effectivement, à moins que vous changiez votre eau entièrement tous les ans, 400kg me parait énorme!

      Petit calcul théorique pour un démarrage d’une piscine avec électrolyseur au sel : 85(m3) x 4(mg/l) = 340kg (soit 14 sacs de 25 kg).

      2 hypothèses au préalable :
      – Vous avez une fuite d’eau et un remplissage automatique (ajout d’eau neuve très régulièrement)
      – Vous faites beaucoup de contrelavages de filtre (ajout d’eau neuve régulièrement)

  8. Caroline dit :

    Bonjour, Pas encore vraiment d’avis car manque de recul et d’expérience à ce sujet. Dans l’idée, ça a l’air bien.
    Mais peut-être que quelqu’un a déjà utilisé cet appareil et a un avis à nous faire partager??

  9. Jean-Claude dit :

    Bonjour,
    J’ai fait installer un bloc d’électrodes pour un traitement au sel et un régulateur de Ph, pour une piscine couverte de 55 m3
    Même en ayant ouvert en grand toutes les issues de l’abri, le dosage du Chlore reste à 10/12 et le Ph à 8 ( alors que l’affichage au régulateur est à 7,2 ).
    Auriez-vous un conseil à me donner pour que le Chlore diminue.
    J’ai même coupé l’alimentation électrique des électrodes.
    Merci beaucoup

    • caroline dit :

      Bonjour
      Il faut absolument réduire la production de chlore, sous peine de dégrader irrémédiablement votre piscine et votre abri.
      Sur la majorité des électrolyseurs vous pouvez régler le pourcentage de fabrication (20%, 40%… de la capacité maximale)
      Si la sonde mesure 7,2 et vous 8 il ya un problème soit avec la sonde, soit avec la carte électronique de votre appareil, soit avec votre mesure (le moins probable).
      Je vous conseille de vous rapprocher de l’installateur de la machine pour qu’il effectue les réglages nécessaires.

  10. bailly serge dit :

    Bonjour,un electolyseur ne se nettoie comment et quand le faire cela fait 6 ans que je le l’ai et j’ai jamais rien fait,et on dirait que mon eau sent le chlore ,j’ai tout ce qu’il faut électrolyseur et régulateur de ph ,merci de votre réponse

    • caroline dit :

      Bonjour,
      Il faut nettoyer la cellule (la partie où l’eau passe sur les plaques) si ces plaques sont un peu blanchies ou ternes.
      Il faut suivre le mode d’emploi de l’électrolyseur.
      Il s’agit généralement de déconnecter la cellule (fermer les vannes avant et après et dévisser les gros écrous en plastique) et de plonger les électrodes dans une solution acide spécifique (acide muriatique par exemple).
      A nouveau je ne peux que vous conseiller de lire les recommandations liées à votre appareil.