Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

traitement UV piscine BIO-POOL

Le système de traitement par UV possède de nombreux avantages comparé aux autres procédés de désinfection (chlore, sel, brome…). Il apporte un confort de baignade inégalé : l’eau est claire, soyeuse, il n’y a aucune irritation de la peau et des yeux. L’eau de Piscine ne contient aucuns résidus chimiques nocifs. Le traitement piscine aux UV est efficace et simple d’emploi. Et pour couronner le tout, la désinfection UV est écolo !

 

Comment marche le traitement piscine par UV ? Quels sont les avantages des UV comparés aux autres procédés de désinfection ? Et surtout, ce procédé est-il compatible avec toutes les piscines ?

 


La désinfection de l’eau de la piscine par les UV

 

Le soleil émet une lumière invisible : les ultraviolets (ou UV). Ce phénomène naturel est reproduit à l’intérieur des appareils de traitement UV grâce à des lampes puissantes, issues des dernières technologies. Les lampes UV émettent des UV-C qui ont un pouvoir fortement bactéricide, virucide et algicide, reconnu depuis longtemps.

 

Aujourd’hui, la désinfection par UV a des applications très nombreuses dans différents domaines : pisciculture, ferme marine, conserverie industrie cosmétique/coiffure, industrie pharmaceutique, hôpitaux, industrie agro-alimentaire, station d’épuration, etc…

 

Les ultraviolets de type C éradiquent les germes en perturbant fortement le métabolisme des cellules (car pénètrent dans leur ADN) jusqu’à leur destruction totale.

Longueur d'ondes de la lumière du soleil

Longueur d'ondes de la lumière du soleil

 

 

Les éléments clés d’une désinfection efficace par les ultraviolets reposent sur :

  • Le temps d’exposition (soit le rapport entre la taille de la cuve et le flux drainé par la pompe de filtration)
  • L’énergie émise en micro watts/seconde/cm² à la distance la plus éloignée de la lampe.

 

En combinant l’énergie émise par la lampe et le temps d’exposition, les performances seront donc mesurées en milijoules (mj).

 

 

Principe de fonctionnement du traitement UV


L’eau de la piscine est traitée en 3 étapes : Filtration – Désinfection par les UV – Traitement rémanent.

 

Pendant le cycle de filtration, l’eau de la piscine circule à l’intérieur de l’appareil de traitement UV. Sous l’action de la puissante lampe UV, les bactéries, virus et algues qui passent sont détruits. L’eau est ainsi désinfectée.

 

C’est un procédé de traitement automatique et écologique de la piscine… Mais attention, le traitement piscine par UV n’est pas 100% naturel car il nécessite le complément d’un composant chimique. En effet, selon la réglementation en vigueur, l’eau ne doit pas se contenter d’être désinfectée, elle doit être aussi désinfectante. Cela veut dire que le traitement doit aussi être préventif en empêchant les bactéries, virus et algues de se développer. C’est le principe de la rémanence.

 

L’action désinfectante de la lampe doit donc être prolongée par l’adjonction d’un produit de traitement complémentaire par très petites doses (produit rémanent) : oxygène actif et brome sont les plus courants. Cela peut être fait de manuellement (vous ajoutez une dose de produit à intervalle régulier) ou de manière automatique, ce qui est vivement conseillé (pompe doseuse qui injecte automatiquement une petite dose journalière de produit rémanent dans le bassin).

 

NB : Si vous n’utilisez pas de produit rémanent, le système de traitement par UV ne sera efficace qu’à 70/80 %.

 

 

Le traitement UV, pour quels types de piscine ?


Compatibilité du traitement UV avec votre système de filtration piscine

 

Le traitement UV est compatible avec tous les types de filtration (filtration au sable, à cartouche, etc…). Mais attention, le système de filtration joue un rôle essentiel dans ce procédé de désinfection. En effet, l’eau est d’abord filtrée avant d’être désinfectée par la lampe (filtre en amont). Cela veut dire que le filtre doit BIEN retenir les impuretés présentes dans l’eau : afin de ne pas gêner l’action des UV-C, il est nécessaire d’avoir une qualité de filtration de bon niveau afin que des particules de taille trop importante ne viennent faire écran.

 

Les temps de filtration recommandés par les professionnels doivent être respectés et ainsi plusieurs passages dans la chambre de l’appareil seront possibles par 24 heures (par exemple pour une eau à 26 °C, le temps de filtration sera de 13 heures au moins).

 

Compatibilité du produit rémanent avec votre piscine


Le traitement UV fonctionne pour la grande majorité des piscines. Mais le produit rémanent (chlore, brome ou oxygène actif) n’est pas toujours compatible avec votre configuration de piscine.

 

Cas de l’oxygène actif rémanent :
L’oxygène rémanent n’est pas efficace à 100 % quand :

  • Le volume de votre piscine dépasse les 90m3
  • La température de votre eau est supérieure à 30°C
  • Votre piscine est protégée par un abri

 

Dans ce cas, il vaudra mieux utiliser du chlore ou du brome en rémanent.

 

L’oxygène rémanent est conseillé pour les piscines intérieures, les piscines très peu fréquentées (résidences secondaires) et les piscines équipées de filtres à diatomées.

 

Cas du brome ou du chlore :


Le brome ou chlore sont conseillés pour les grandes piscines, piscine collectives et/ou publiques. Afin de respecter la législation en vigueur, il est possible de rendre l’eau désinfectante avec du chlore ou du brome. Dans ce cas, les doses ajoutées seront réduites de moitié et limiteront ainsi les résidus indésirables et les effets secondaires liés à l’utilisation de ces produits halogènes. Les ultraviolets présentent ainsi un grand intérêt car ils vont détruire une partie des sous-produits générés par l’utilisation de ces molécules (chloramines).

 

 

Les avantages du traitement UV piscine


 

  • Une eau désinfectée : grâce aux UV-C de la chambre UV
  • Une eau désinfectante : grâce à l’ajout journalier en petite quantité de produit rémanent

 

 

  • Compatible avec tous les types de revêtements/ matériaux/filtres
  • Peut être installé sur tout type de piscine, petite ou grande
  • Installation simple et rapide
  • Maintenance rapide
  • Procédé automatique qui ne demande pas de surveillance de l’utilisateur (grâce à une pompe doseuse)
  • Fiabilité : pas d’électronique
  • SAV réduit

 

 

  • Respect de l’environnement, procédé écologique
  • Réduit la consommation de produits de traitement (nécessite une quantité faible de produits)
  • Traitement sans chlore (procédé qui ne produit pas de résidus nocifs comme les chloramines).
  • Moins de risques de dérèglement de l’équilibre de l’eau : le pH varie moins, la composition physico-chimique de l’eau ne se modifie pas.

 

  • Pas d’incidence des phénomènes climatiques (pluies, orages,…) et fonctionne à toute température d’eau
  • Pas d’apparition d’algues (si l’installation est correctement entretenue et les règles usuelles respectées)
  • Entartrage limité
  • Aucune corrosion
  • N’attaque pas les joints de carrelage, ne vieillit pas prématurément les liners, préserve la durée de vie des pompes et des filtres, évite tous les phénomènes d’osmose sur les piscines monocoques liés aux dérivés chlorés.

 

  • Grand confort de baignade (pas de chlore, pas de sel…).
  • L’eau est cristalline, saine, douce et agréable pour la peau.
  • La peau et les cheveux ne sont plus desséchés
  • Les muqueuses ne sont plus fragilisées
  • Le risque de mycoses est réduit
  • Les yeux et les sinus ne sont plus irrités
  • Il n’y a pas de risque d’allergie
  • En cas d’ingestion accidentelle, il n’y a pas d’effets indésirables à craindre

 

VIDEO : Test du traitement UV de la marque BIO-UV par gédéo

 

 

Brève comparaison avec les autres procédés de désinfection d’une piscine


 

  • Le chlore et ses dérivés : Inconfort si la surveillance n’est pas parfaite, régulation du pH précise et fondamentale, résidus indésirables pour certains composants.
  • Le brome : même famille chimique que le chlore.
  • Electrolyse de sel : fabrique de l’eau de javel à partir du chlorure de sodium, inconvénient de l’eau de javel, corrosion.
  • Electrolyse de cuivre/argent : la maîtrise doit être parfaite, délicat avec les liners, rémanence avec du chlore.
  • Ozonateur : rémanence avec du chlore ou du brome.

 

 

Consultez sur Piscine Clic


Traitements UV : Gamme BIO-UV, leader européen du traitement d’eau de piscines privées et publiques par ultraviolets

 

 

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (25 votes, average: 2,84 out of 4)
Loading...

6 commentaires

  1. Caroline dit :

    Bonjour,
    Si vous utilisez un appareil à UV pour piscine de la marque BIO UV et que votre eau est « normal », vous injectez effectivement trop de produit rémanent.

    D’une part, cela ne sert à rien d’injecter en 3x. Vous pouvez injecter la dose quotidienne de produit en une fois (de préférence en fin de journée). En injectant en 3 fois, vous « diluez » l’effet du produit donc ce n’est pas conseillé par BIO UV.

    D’autre part, pour une piscine de 60m3 :
    – Avec une eau à 22°C : il faut injecter 250 ml/jour
    – Avec une eau à 27°C : il faut injecter 500 ml/jour
    Si vous injectez 1 L/jour, c’est comme si vous aviez une piscine de 100m3.

    Enfin, pour une piscine à 26°C, vous devez filtrer votre piscine 16h/jour. Et pour une piscine à 28°C, il faut filtrer 24h/24! Donc pour votre eau à 27%C, c’est quasiment du 24h/24.

  2. My Homepage dit :

    … [Trackback]…

    […] Read More Infos here: piscine-clic.com/news/2011/06/desinfection-de-la-piscine-par-uv-un-confort-de-baignade-inegale/ […]…

  3. Caroline dit :

    L’oxygène actif est un produit désinfectant qui n’est pas recommandé pour les grandes piscines.En effet, l’action désinfectante de l’oxygène actif est de courte durée, il se consomme très vite (faible pouvoir rémanent). Donc la quantité nécessaire pour une action prolongée risque de couter cher…Et c’est un produit qu’il faut surveiller très régulièrement en faisant des analyses.
    De plus, l’oxygène actif est très sensible à la fois à la température de l’eau, aux UV et aux variations de pH.

    Le produit le plus couramment utilisé pour les piscines publiques est le chlore : chlore stabilisé (contenant de l’acide isocyanurique) ou chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium).

    J’avoue que je ne sais pas du tout ce que dit la DDE à ce sujet. Mais je ne conseillerais pas l’oxygène actif pour une piscine collective.

  4. […] Désinfection de la piscine par UV – Piscine Clic […]

  5. Li dit :

    Bonjour,
    Vous écrivez :
    « L’oxygène rémanent n’est pas efficace à 100 % quand :
    Le volume de votre piscine dépasse les 90m3
    Votre piscine est protégée par un abri »
    Pouvez-vous précisez pourquoi n’est-il pas efficace dans le cas où le volume de ma piscine dépasse 90m3, et surtout pourquoi n’est pas efficace lorsque la piscine est protégée par un abri ?
    Merci d’avance

    • Caroline dit :

      Je n’ai pas dit que l’oxygène actif n’était pas efficace mais qu’il était moins efficace dans ces cas là
      (plus ou moins selon la piscine, l’abri, les produits associés, la qualité de l’oxygène actif utilisé…). Pour être plus claire, disons que l’oxygène actif devra être surconsommé (plus ou moins) pour atteindre une efficacité égale.

      L’oxygène actif est un produit désinfectant qui a un faible pouvoir rémanent (action de faible durée). Aussi, il est très réactif et se consomme rapidement quand il y a des variations de température.

      C’est pourquoi on dit que l’oxygène actif n’est pas adapté pour les températures élevées ni pour les grands bassins.

      Selon la région dans laquelle vous habitez, l’exposition de la piscine et le type d’abri (haut, bas, ouvert…), on peut s’attendre à un gain de température de 6 à 10° par rapport à une piscine découverte… Donc des variations de températures et des températures plus élevées.

      De façon générale, si vous utilisez de l’oxygène actif dans une grande piscine sous un abri qui chauffe votre piscine, vous allez devoir augmenter les quantités de produit et vérifier souvent le taux d’oxygène actif dans la piscine. C’est donc simplement moins rentable…

      Pour les personnes qui traitent leur piscine à l’oxygène actif, il existe des kits de traitement à l’oxygène actif qui supportent très bien la chaleur. Il est important dans ce cas de l’associer à d’autres produits complémentaires (un bon algicide en occurrence).