Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

Mon liner se décolore, les parois de ma piscines sont décolorées, il y a des taches blanches sur mon liner…. Pourquoi ? Et surtout comment éviter la décoloration des liners ?


Cet article répertorie des conseils destinés à tous les propriétaires (ou futurs propriétaires) de piscine avec revêtement liner.

Décoloration liner

 

Avant-propos : Liner, fabrication et coloration

 

Le liner est une grande poche de plastique souple, étanche et taillée sur mesure qui se colle contre les parois de la piscine grâce à la pression de l’eau. Il existe plusieurs types de « liners » : le liner classique et le PVC armé (plus épais et donc plus résistant que le liner classique).

 

En usine, Les liners de couleur unie sont colorés dans la masse à l’aide de pigments spécifiques ; et les liners avec imprimé sont imprimés par héliogravure et protégés par un vernis.

 

Tout au long de sa vie, un liner est soumis à l’action de l’eau, des baigneurs, des produits de traitement et des rayons UV. C’est pourquoi, la formulation des membranes en PVC comporte également des additifs destinés à renforcer sa résistance et celle de ses pigments à l’action des ultra-violets.

 

 

Il n’ y a rien à faire contre la décoloration naturelle du liner

 

 

Il faut savoir que le liner (quel qu’il soit) est soumis à une décoloration naturelle, progressive et irréversible. Cette décoloration est tout à fait normale.

 

 

Eviter de vider sa piscine pour éviter la décoloration du liner


 

Le cas typique : Le niveau d’eau de votre piscine a baissé (hivernage par exemple). Les UV ont attaqués les pigments de la partie de la paroi qui a été immergée.


Une piscine équipée d’un liner doit toujours être en eau.


 

Avec le temps, l’eau de la piscine a tendance à « user » les additifs anti UV des liners. C’est pourquoi, il faut éviter de laisser une piscine totalement ou partiellement vide, à la lumière du soleil. En effet, toutes les parties du liner qui ont été immergées ont une résistance réduite aux UV (par l’action de l’eau et des produits chlorés). Les exposer directement au soleil facilite leur décoloration.

 

NB : Par ailleurs, comme le liner est collé aux parois de la piscine par la pression de  l’eau, si vous enlevez de l’eau, le liner peut se déformer, se tendre ou se détendre (par le froid ou la chaleur).

 

Si vous devez changer l’eau de votre piscine, essayez de le faire assez rapidement et de toujours laisser un fond d’eau.

 


Ne pas mettre des galets ou pastilles de chlore directement dans la piscine pour éviter de décolorer le liner


Le cas typique : Vous avez jeté un galet au fond de votre piscine et vous constatez une forte décoloration du liner (forme ronde). La décoloration a également touché les zones voisines du galet.


 

Les galets ou pastilles de chlore ne doivent jamais être mis en contact direct avec le liner. Ils doivent être placés dans le panier de(s) skimmer(s) ou dans un équipement de dosage adapté (chlorinateur,…).

 

Un galet de chlore placés sur un liner engendre une décoloration rapide (en 2 ou 3 heures) et définitive. Cette décoloration peut également s’accompagner de la formation de ridules (concentration de microplis).

 

A savoir : Ce phénomène de ridules est encore plus important si votre eau présente un pH bas et une température élevée.

 

 

Ne pas surdoser le chlore afin d’éviter la décoloration du liner

 

 

Le cas typique : La partie de la paroi sous votre ligne d’eau a décoloré. Le liner a été fortement oxydé par un taux de chlore trop élevé.


 

Un surdosage permanent de chlore peut entraîner une décoloration rapide, uniforme et irrévocable du liner.

 

En revanche, un surdosage temporaire de chlore (environ une semaine), lié à une chloration choc, n’a aucun effet sur les pigments du liner.

 

Vous devez donc veiller à maintenir un taux de chlore correct dans votre piscine.

 

 

Type de chlore utilisé Taux de chlore à respecter
Chlore stabilisé taux de chlore disponible entre 0,7 et 1,2 ppm (soit 0,7 et 1,2 g/m3 ou mg/l)
Chlore non stabilisé taux de chlore libre entre 0,4 et 0,7 ppm (correspondant à un potentiel d’oxydo-réduction d’environ 700 mV)

 

 

 

Surveiller le pH de l’eau pour éviter la décoloration de votre liner

 

 

Le cas typique : Vous avez bien fait attention à doser correctement le chlore mais vous n’avez pas surveillé pas le pH… Et votre liner a décoloré.

 

La valeur du pH de votre eau doit constamment être comprise entre 7 et 7,6 (l’idéal : entre 7.2 et 7.4).

 

Un pH trop bas aura pour effet de multiplier énormément le pouvoir oxydant du chlore et d’engendrer une décoloration uniforme de la membrane, même à un dosage de chlore acceptable.

 

A savoir : le pouvoir oxydant du chlore est amplifié par les variations du pH.

Le pH est un facteur logarithmique : quand une solution devient dix fois plus acide, son pH diminue d’1 unité. Si elle devient 100 fois plus acide, le pH diminuera alors de 2 unités (3 unités pour un facteur 1000, etc.).

Au-delà d’un pH de 7.5, la production de chlore actif est limitée à 50% de la quantité totale de chlore introduite dans la piscine.

Au-delà d’une valeur de pH de 8, la formation de chlore actif tombe à moins de 25%.

 

 

Durant l’hivernage, ne pas introduire de produits en poudre directement dans la piscine pour éviter la décoloration de votre liner

 

 

Le cas typique : Au moment de l’hivernage, vous avez bien nettoyé votre piscine, vous avez baissé le niveau d’eau (risque de gel) et vous avez arrêté la filtration. Vous avez désinfecté l’eau de votre piscine en dispersant du chlore en poudre à la surface de l’eau. Puis vous avez couvert votre bassin. Mais le chlore, plus lourd que l’eau, s’est déposé sur le fond et a fortement oxydé le liner. Vous vous en êtes redu compte au moment de la remise en service au printemps : le fond de votre piscine est uniformément décoloré.


 

Même conseil que pour les pastilles/galets de chlore : pas de produits chlorés en poudre jetés directement dans la piscine.

 

 

Durant l’hivernage, ne pas couper la pompe trop tôt (après un traitement choc) pour éviter la décoloration de votre liner

 

Le cas typique : Au moment de l’hivernage, vous avez mis du chlore choc dans le(s) skimmer(s). Mais vous avez coupé la filtration trop tôt et le chlore n’a pas eu le temps de se dissoudre complètement. L’arrêt de la filtration a engendré un taux extrêmement fort de chlore dans les skimmers. Résultat, le chlore étant plus lourd que l’eau, il a débordé par la meurtrière du skimmer et s’est écoulé le long de la paroi verticale, vers le fond de la piscine. Le liner s’est donc décoloré, sous le(s) skimmer(s) (forme de triangle inversé).

 

Par ailleurs, il peut y avoir une descente du chlore vers le collecteur d’aspiration de la pompe puis vers la bonde fond. Le chlore va donc refluer par la bonde de fond et stagner autour de celle-ci, en causant une forte décoloration du liner qui peut s’accompagner de la formation de fines ridules.

 

NB : La fermeture de la vanne reliant le(s) skimmer(s) au collecteur d’aspiration de la pompe, permet d’éviter ce risque.

 

 

Faire très attention à la décoloration du liner si vous avez une piscine au sel (électrolyseur) et une couverture automatique

 

Un électrolyseur, qui n’est pas associé à un dispositif de mesure approprié, produit du chlore sans tenir compte de besoins réels de la piscine (incidence de la température de l’eau, du nombre des baigneurs, de l’ensoleillement…).

 

De plus, si votre piscine est équipée d’une couverture automatique, le chlore va se concentrer très fortement du fait qu’il ne peut ni s’évaporer ni être dégradé par les UV, durant les moments où la couverture est en place, à la surface du bassin.


 

Des taux de chlore très importants peuvent alors être rapidement atteints et engendrer des décolorations importantes, sur toute la surface du liner située sous la ligne d’eau.

 

Si vous êtes concerné par cette configuration (électrolyseur + couverture), il est très conseillé d’asservir le fonctionnement de l’électrolyseur de sel à un dispositif de dosage (Sel-Control) ou à l’état (ouvert/fermé) de la couverture.

 

 

Faire attention au robot de piscine utilisé pour éviter la décoloration/les marques du liner


 

Certains robots ou balais automatiques, dont le déplacement a été bloqué (par une échelle, un angle, …), ont un effet abrasif sur les liners. Le patinage des roues du robot peut abimer l’imprimé d’un liner et produire des traces ou griffures.

 

N’utilisez donc que des accessoires d’entretien spécial liner (robot, balai, épuisette…).

 

 

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (6 votes, average: 2,67 out of 4)
Loading...