Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

Comme pour une piscine, une eau saine passe par la surveillance régulière de son équilibre :

  • pH de l’eau
  • Dureté de l’eau (calcaire)
  • Alcalinité de l’eau (TAC)
  • Dosage du produit de traitement

 

Une eau bien équilibrée est la garantie d’une efficacité optimale des produits de traitement, d’une bonne conservation des équipements et d’une parfaite qualité de baignade.

 

Pour vérifier la qualité de l’eau du spa, une trousse complète d’analyse est indispensable. Elle permet de connaître en quelques minutes le niveau du désinfectant, le pH, l’alcalinité et la dureté de l’eau.

 

 

Le pH de l’eau du spa

 

Un bon pH est essentiel pour l’entretien de votre spa.

 

Quand on mesure le pH, on voit si l’eau est trop acide (pH trop bas) ou trop basique (pH trop eau). Le meilleur pH dans le domaine de la piscine et du spa est situé entre 7.2 et 7.4 (très légèrement basique sachant que le pH neutre est de 7).

 

Il faut savoir que de petites variations du pH de l’eau d’un spa peuvent avoir des conséquences énormes sur l’état de l’eau. Quand le pH est trop acide, l’eau est agressive tant pour les baigneurs que pour les équipements. Quand l’eau est trop basique, elle est corrosive, trouble (car calcaire) et annule l’action des produits.

 

Le pH se régule grâce à des produits adaptés (correcteurs de pH pour piscine et spa) : pH plus (pour augmenter le pH) et pH moins (pour diminuer le pH).

 

 

L’alcalinité de l’eau  du spa ou TAC

 

L’alcalinité de l’eau ou TAC indique le pouvoir tampon de l’eau. Il s’agit de la capacité de l’eau du spa à absorber des variations de son pH. C’est donc une donnée importante pour la stabilité chimique de l’eau.

 

Le niveau idéal du TAC se situe entre 125 et 150 ppm ou mg/l, ou entre 10 et 30°f (degré français), 15°f étant l’idéal.

 

La correction du TAC est nécessaire pour maintenir un bon pH.

 

On peut augmenter corriger le TAC grâce à un produit correctif spécifique TAC (TAC plus ou TAC moins).

 

NB : Généralement si l’alcalinité est ok, le pH sera également ok.

 

 

La dureté de l’eau du spa ou TH

 

La dureté ou TH représente la teneur en sels minéraux (calcium et magnésium) d’une eau. Une eau dure est une eau calcaire.

 

Il est indispensable de contrôler également la dureté de l’eau car une eau douce favorise la corrosion et une eau dure est source d’entartrage.

 

Le seuil idéal du TH se situe entre 10 et 20°f (100 à 200 mg/l).

 

On peut utiliser un correcteur calcaire pour corriger le TH : un anticalcaire (ou séquestrant calcaire) pour diminuer le TH, et un réhausseur de dureté pour les eaux trop douces.

 

 

La désinfection de l’eau du spa : Bon dosage de produit de traitement

 

Pour une eau désinfectée et désinfectante, il faut en permanence un minimum de produit désinfectant dans le spa. Par exemple, lorsque le traitement se fait au chlore, il est conseillé d’avoir un taux de chlore libre entre 3 et 5 mg/l.

 

Tout ceci se vérifie grâce aux bandelettes de test.

 

Trop de produit désinfectant est source d’irritation pour la peau et les yeux. Pas assez de désinfectant peut causer la dégradation de l’eau (eau verte, eau trouble,…).

 

 

Le renouvellement de l’eau du spa

 

Vous devez renouveler votre eau tous les 1 à 4 mois. Cette durée est plus ou moins longue selon le niveau d’entretien de votre spa et selon la qualité de l’eau (présence de mousse, eau trouble, équilibre difficile à maintenir, forte fréquentation,…)

 

Mais pour plus de facilité de gestion de votre eau, il est également conseillé de déconcentrer l’eau tous les 15 jours en enlevant 1/4 à 1/3 d’eau ancienne et en la remplaçant par autant d’eau neuve.

 

Conseils :

  • Prendre une douche avant de rentrer dans le spa limite considérablement la pollution apportée par les baigneurs.
  • Et pour bénéficier ensuite de tous les bienfaits du spa, vous pouvez reprendre une douche à 15/20°C après la séance de spa, puis une petite sieste d’un quart d’heure. Vous voilà requinqué !

 

 

Nettoyage des canalisations du spa

 

Quelques heures avant de procéder à la vidange du spa, faites un traitement choc. Celle-ci permet de nettoyer les canalisations du spa où un dépôt graisseux (le biofilm) a tendance à s’accumuler. Vous pouvez également utiliser un produit spécial canalisations.

 

 

Nettoyage des parois du spa

 

Utilisez un produit spécifique (nettoyant-dégraissant) pour les parois internes. Oubliez les produits ménagers habituels trop abrasifs.

Pour l’entretien régulier et l’élimination des traces d’eau, un chiffon microfibre suffit.

 

 

Nettoyage de la couverture et des coussins de spa

 

Le nettoyage des appuie-tête s’effectue à l’eau savonneuse, rincez ensuite correctement pour éliminer toute trace de savon. Pour la face interne de la couverture, de l’eau et un chiffon suffisent.

 

 

Nettoyage de la cuve du spa

 

Des mini aspirateurs spécial spa existent pour vous aider à éliminer tous les déchets tombés au fond du spa. C’est un équipement intéressant notamment pour les spas en extérieur. Pour les déchets qui flottent en surface, rien de mieux qu’une épuisette !

 

Absences / Vacances : Que faire du spa ?

Si vous n’utilisez pas votre spa pendant une longue durée (plus de 10-15 jours), n’hésitez pas à baisser la température, cela permettra de prolonger au maximum l’efficacité de produits de traitement.

 

En bref :

  • Faites un traitement juste avant le départ
  • Baissez la température de l’eau
  • Faites un nouveau traitement à votre retour

 

Pour une période beaucoup plus longue (1 mois), vous pouvez envisager de vidanger votre spa. Mais là, tout dépend de votre équipement (avec une filtration 24h/24, un ozonateur…ce n’est pas nécessaire)

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (9 votes, average: 3,11 out of 4)
Loading...

3 commentaires

  1. Serge Mortyr dit :

    Bonjour j ai un spa gonflable intex basique je voudrais savoir quel produit utiliser pour un bon fonctionnement …car assez souvent nous utilisons des produits à tout va sans succès
    Cordialement

    • caroline dit :

      Bonjour Mr, Vaste question ! Tout dépend de ce que vous souhaitez ou ne souhaitez pas utiliser, de l’investissement que vous envisagez…
      Le plus simple et le plus économique : des pastilles de chlore (20 g) dans un doseur flottant, et du pH-moins liquide à doser à l’aide d’un pichet doseur (avec gants et lunettes!).
      Après chaque utilisation, vous contrôlez le pH et le taux de chlore à l’aide d’un petit photomètre portable ou de bandelettes, et vous ajoutez du pH moins et des pastilles de chlore si nécessaire. Vous laissez la filtration en fonctionnement une ou deux heures. Attention : plus le spa est à haute température, plus la consommation de produits chimiques sera importante.

  2. […] réputation. Il n’empêche que c’est un très bon désinfectant, à condition de bien respecterl’équilibre de l’eau du spa. C’est le traitement le plus puissant et le moins […]