Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

 

Vous avez une piscine et vous êtes sans cesse attaqués par les moustiques ? Vous pensez que l’eau de la piscine attire les moustiques ? Vous avez l’impression qu’il y a des larves dans votre piscine ? Vous pensez que les moustiques aiment pondre dans votre bassin ? Comment traiter votre jardin et votre piscine contre les moustiques ?

 

Voici les réponses à vos interrogations !

 

 

Tous les moustiques ont besoin d’eau pour se développer

 

L’eau est l’élément essentiel pour la ponte des moustiques femelles. Aussi, avant de devenir adulte, le moustique passe par différents stades (œuf, larve, nymphe) et vit en milieu aquatique avant d’atteindre la maturité.

 

Les larves ne peuvent se développer dans les hautes herbes, arbustes ou buissons. Mais les moustiques adultes peuvent s’y reposer durant la journée. Les moustiques se reposent à l’ombre et au frais.

 

Il existe plusieurs types de moustique. Celui qui nous embête le plus depuis quelques années est le moustique « tigre ». Ce moustique vit au plus près de chez nous, en zone urbaine, et il se déplace peu. Il pique à toute heure de la journée.

 

Les moustiques femelle « Tigre » pondent leurs œufs à la surface de l’eau jusqu’à 250 œufs ! Il suffit d’un tout petit volume d’eau stagnante (un bouchon de bouteille rempli d’eau par exemple !).

 

A quoi ressemble des oeufs de moustiques

Oeufs de moustiques : Un « tas » d’à peu près 0,5 cm contient environ 100 œufs

 

Ces œufs deviennent ensuite des larves (sortes de vers sans pattes ni ailes). Ces larves s’accrochent à la surface de l’eau pour respirer et se nourrir.

 

Des larves de moustique à la surface de l'eau

Larves de moustiques à la surface de l’eau. Elles grossissent chaque jour – Photo (c) James Gathany

 

En quelques jours, les larves deviennent des nymphes (sorte de virgule avec des pattes et des ailes). Elles sautent dans l’eau quand elles sont dérangées.

 

Nymphes de moustiques à la surface de l'eau

La nymphe est plus trapue que la larve et est en forme de virgule

 

Puis la nymphe éclate et libère l’adulte, le véritable moustique. Celui-ci reste à la surface de l’eau jusqu’à ce qu’il soit assez vigoureux pour partir chercher sa nourriture (et du sang pour le moustique femelle !).

 

Moustique tigre en gros plan

TADAA ! Voici notre ami le moustique tigre – Crédit : Wikipedia

 

Quand la température est clémente, l’ensemble du cycle de vie (œuf à adulte) peut durer moins de 10 jours.

 

Le moustique femelle a une durée de vie d’environ 3 semaines en été. Elle peut donc se nourrir de sang à plusieurs reprises, sur des êtres vivants différents (d’où le problème de la transmission des maladies).

 

 

Cycle de vie d'un moustique

Voici le cycle de vie complet du moustique

 

 

Les Moustiques aiment-ils la piscine ?

 

Dans une piscine correctement traitée et avec une filtration efficace, le moustique ne vient pas pondre. On n’observe jamais de larves dans une piscine bien entretenue.

 

La piscine peut toutefois avoir un effet indirect sur les moustiques.

 

Au niveau du local technique, il y a parfois des petites fuites ou petits écoulements qui génèrent des zones de stagnation.

 

Autour de la piscine (principalement dans les végétaux avoisinants), les éclaboussures d’eau, associées à un climat propice et humide, peuvent accueillir les moustiques en quête d’endroits pour pondre.

 

Les zones de stagnation de l’eau ainsi que les retenues d’eau dans les végétaux représentent l’habitat du moustique « Tigre » qui n’a besoin que de très petites eaux stagnantes.

 

 

Cas de la petite piscine hors sol

 

Une petite piscine hors sol pourrait davantage être une source de ponte pour les moustiques. En effet, l’eau n’est pas filtrée… Et si elle est mal désinfectée, l’eau stagnante devient un lieu propice pour la ponte des moustiques.

 

Le volume d’eau étant assez faible, il est conseillé de renouveler régulièrement l’eau de la piscine.

 

 

Cas de la piscine non  traitée

 

Dans les piscines non traitées (ou pas assez traitées), avec une eau stagnante, il est possible de voir des larves de moustiques se développer (beurk).

 

Pas de miracles, il suffit de traiter et de filtrer la piscine correctement pour éliminer les envahisseurs.

 

 

Traiter les eaux stagnantes dans son jardin

 

Il est important d’identifier les sources d’infestation de son jardin, c’est-à-dire tous les points d’eau susceptibles de devenir le nid de vos moustiques.

 

  • Pots de fleurs, dessous de vases
  • Seaux, Brouettes, Coupelles,….
  • Flaques d’eau
  • Pneus servant de balançoire (les moustiques adorent !)
  • Poubelles d’extérieur
  • Bacs de recyclage ou de compostage
  • Baignoires d’oiseaux
  • Gamelles d’eau des animaux
  • Baril d’eau de pluie
  • Eau sur les couvertures de piscine
  • Bassins, Mares, Etangs
  • Piscines
  • Fontaines
  • Pédiluves, Pataugeoires
  • Gouttières
  • Regards
  • Bouches d’évacuations
  • Diverses sources de fuites d’eau (tuyaux, raccords,…)
  • Zones humides

 

Couvrez, videz, protégez, surveillez, percez des trous, traitez…. L’eau ne doit pas stagner dans votre jardin.

 

Dans le cas des bassins et autres réservoirs d’eau, le mieux est de traiter l’eau avec un larvicide spécifique.
Le Larvicide Anti-Moustique Larvomax cible tout particulièrement les larves de moustiques tout en préservant l’ensemble de l’écosystème du jardin (biodégradable et inoffensif pour les personnes, animaux domestiques et aquatiques, hors crustacés).

 

Comprimés larvicides anti moustiques LARVOMAX

 

1 comprimé de Larvomax permet de traiter jusqu’à 5m3 d’eau (pendant 4 à 5 semaines). Il peut également être appliqué en pulvérisation (1 comprimé dissous dans 100 ml d’eau).

 

Ici : Trouver des produits anti moustique efficaces

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (11 votes, average: 3,00 out of 4)
Loading...

1 commentaire

  1. Merci pour cet article. On n’a jamais eu autant de moustiques que cette année et la seule différence est la présence d’une petite piscine hors sol…!