Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

L’étape de la remise en route de sa piscine lance le début de la saison.

 

Pour que la remise en service soit efficace, il y a quelques règles à connaître et à appliquer. Un tout petit peu de temps qui peut tant vous en faire gagner !

 

Les 4 règles que je vous présente dans cet article sont des « indispensables », la base pour l’entretien de la piscine sur la saison à venir. En les appliquant, vous devriez être beaucoup plus tranquille cet été!

 

 

Règle n°1 : Hivernage dans les règles de l’art = Remise en route facilitée

 

piscine en hiver

 

Vous n’avez pas du tout pensé à l’hivernage de votre piscine ?
Ouïch… Vous ferez mieux l’année prochaine !
Vous pouvez consulter mes articles sur l’hivernage de la piscine ici

 

Vous avez fait un hivernage actif ?
= filtration en marche au ralenti tout l’hiver, attention gardée sur la piscine
La remise en marche de la piscine sera simple car vous avez réussi à garder une eau de qualité. Pas besoin de beaucoup d’efforts pour la remise en route.

 

Vous avez fait un hivernage passif ?
= filtration arrêtée, niveau d’eau sous les skimmers, tuyauterie vidangée
La remise en service de la piscine sera un peu plus longue mais vous avez évité tous les problèmes de l’hiver et vous n’avez pas eu à vous occuper de votre piscine.

 

 

Règle n°2 : Une remise en service de la piscine le plus tôt possible

 

piscine verte

 

Aïe c’est l’erreur classique…. Ne vous décidez pas à remettre en route votre piscine quand il fait assez chaud pour s’y baigner !

 

Il est conseillé de remettre en route sa piscine dès la fin de l’hiver (à Pâques par exemple) ou dès que l’eau atteint 12°C (15°C grand max).

 

Mars, avril (suivant la région et la météo) sont les périodes idéales car l’eau est encore à faible température et les algues ne se sont pas encore formées (si l’hivernage a été correctement fait).

 

NB : Lorsque les températures sont encore basses, l’eau demeure bleue car les algues sont absentes ou sont peu développées. Le redoux favorise la prolifération de micro-organismes. Et cela combiné à une absence de produits de traitement, votre piscine peut virer rapidement au vert.

 

Remettre en route sa piscine en mai/juin est trop tard. Vous allez dépenser beaucoup d’énergie, de temps et d’argent à tenter de rattraper votre piscine verte fluo.

 

NB : Le fonctionnement de votre pompe de piscine représente un budget bien inférieur à celui des produits qui seraient à consommer (sans parler du temps à investir !) si l’on attend que l’eau soit à la bonne température pour se baigner.

 

Autre avantage (non négligeable) à remettre en route sa piscine assez rapidement :
Si vous détectez un problème, vous aurez le temps de réagir et de faire appel à un professionnel qui aura plus de disponibilité pour rechercher les pièces dans les meilleurs délais.

 

 

Règle n°3 : Nettoyage de la piscine et Huile de Coude

 

homme qui nettoie piscine

 

Votre robot, aussi efficace soit-il, ne fera malheureusement pas tout le travail. Il va falloir user de l’huile de coude pour nettoyer à fond votre piscine. C’est le grand nettoyage de printemps ! ….Et cela même si la piscine ne vous parait pas sale.

 

Les étapes essentielles :

Si l’eau est sale, nettoyez votre piscine avec un balai aspirateur manuel avec le filtre relié à l’égout. Pour la finition, vous pourrez remettre le filtre en position filtration.

Si vous aspirez en mode filtration, vérifiez bien la pression du filtre grâce au manomètre car il risque d’être vite obstrué. Pensez à nettoyer les paniers de skimmers et le préfiltre de la pompe.

 

  • Nettoyer le filtre

Si vous ne l’avez pas nettoyé chimiquement lors de l’hivernage, c’est le moment de le faire avec un produit nettoyant filtre piscine.

Pour le filtre à sable, faites un contre-lavage suivi d’un rinçage (vanne multivoies).

 

 

Règle n°4 : De l’eau neuve en début de saison

 

eau de piscine

 

Qu’importe le mode d’hivernage choisi, il est indispensable de renouveler une partie de votre eau au printemps. L’apport d’eau neuve doit représenter au moins 1/3 du volume total d’eau dans la piscine.

 

Ce renouvellement réduit sensiblement la concentration de certains éléments : résidus de produits, stabilisants (présents dans les galets de chlore), calcaire, métaux, micro-organismes et déchets en tout genre.

 

NB : Pour bénéficier d’une eau de piscine de qualité, il est bien plus efficace de renouveler un peu l’eau chaque saison, plutôt que de la renouveler totalement tous les 4 ans.

 

Le niveau d’eau s’ajuste à mi-hauteur ou au ¾ de la meurtrière des skimmers.

 

Crédits photo : @Fotolia – Wikipedia

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (11 votes, average: 2,82 out of 4)
Loading...
  • Bonjour Gregg,
    Oui je comprend le problème ! :)
    Il faut faire attention avec les nettoyeurs haute pression, surtout qu’il faut de la pression pour retirer les salissures…
    Tout dépend donc de la nature des salissures qui sont sur le liner.
    Si elles s’enlèvent facilement, on peut utiliser un nettoyeur haute pression en faisant très attention.
    Si cela est difficile, il faut frotter avec une brosse douce.
    On peut également utiliser des produits (genre nettoyant de ligne d’eau) pour faciliter le nettoyage des parois.
    Bonne baignade dans votre nouvelle piscine !

  • Alev Sarc

    Bonjour,

    En tous cas, super blog, j’apprends des tas de choses. J’ai rénové ma piscine cette année avec un abri dessus. J’habite en Belgique. Sachant que grâce à l’abri je ne changerai pas l’eau souvent quel genre de désinfection vous me proposerez? J’ai commencé avec des galets mais lors de mon absence l’eau à tourné vert. Au retour j’ai du faire un chlore choc. Maintenant l’eau est clair et j’opte pour un hivernage actif. La piscine fait 82 mètre ³ une amie m’a conseillé de mettre du chlore liquide directement dans l’eau en tous cas pendant l’été.

    Merci d’avance,

    Alev

    • Bonjour Alev,
      Merci pour ce commentaire :)

      Pour répondre à votre question, l’abri n’à pas grand-chose à voir avec le fait de devoir changer l’eau ou pas.
      Généralement c’est quand l’eau est saturé de stabilisant chlore qu’il faut la changer car le principe actif du chlore est alors bloqué.
      Avec du chlore liquide, l’avantage est que il n’y a pas d’apport de stabilisant continu. L’inconvénient est qu’il faut en mettre régulièrement alors qu’avec les galets ceux-ci vont se dissoudre sur plusieurs jours en apportant une dose de chlore régulière.

      L’idéal pour lorsque l’on traite au chlore liquide est de le faire avec une pompe d’injection et un système de régulation.

      http://www.piscine-clic.com/news/?s=stabilisant

      J’espère avoir répondu à votre attente, très belle journée.

      • Alev Sarc

        Bonjour, merci beaucoup pour votre réponse rapide. En faite je n’ai pas envie de mettre des galets car dans le futur je compte installer un systeme automatique. Il parait avec un tel systeme il ne faut pas utiliser des galets à cause du stabilisant. Comme il y a un abri on vide pas l’eau. Donc en attendant je dois faire avec du chlore liquide. Pouvez-vous me dire combien dois je mettre pour une piscine de 82 m³? Dois je mettre en hiver aussi? Pour le moment toutes les paramètres sont ok.
        Quel genre d’appareil automatique vous pouvez-me conseiller?
        Merci d’avance

        • Bonjour Alev,

          Il faut dans un premier temps mesurer le taux de chlore pour savoir ce qu’il faut ajouter.
          Pour une piscine de 82 m3 et pour gagner 1 ppm, il faut mettre 750 ml de chlore liquide 36°C.
          Si vous traiter la piscine 1 fois par semaine, nous vous conseillons de viser un taux de chlore de 1.5 à 2 ppm après traitement pour que le taux de chlore baisse gentiment tout le long de la semaine.
          Il faut également mettre du stabilisant à hauteur de 40 ppm environ pour avoir toujours un peu de chlore de réserve dans le bassin. Du coup vous pouvez traiter un peu avec des galets pour avoir un taux de stabilisant de 40 ppm.
          Attention à la manipulation du chlore liquide gants et lunette obligatoire et éviter de faire les manipulations avec des vêtements auxquels vous tenez…..

          En hiver, cela dépend si vous chauffez la piscine et si vous l’utilisez. Si c’est le cas, il faut traiter.
          Si la piscine est hiverné, ce n’est pas nécessaire car la température de l’eau sera basse et il n’y aura pas de développement d’algues dans l’eau surtout si vous mettez un anti algues.

          En ce qui concerne le matériel vous pouvez partir sur un appareil comme celui-ci.
          https://www.piscine-clic.com/regulateurs-ph-redox/13321-pompe-doseuse-peristaltique-micro-rx-ou-ph.html

          En mettant 2 appareils, vous pourrez également traiter la régulation du PH.

          Bonne journée à vous.

          • Alev Sarc

            Merci beaucoup pour vos conseils! Avez-vous un bon retour concernant les régulateurs PH/CL ?
            Car j’entends que ça ne marche pas toujours très bien.

            Bien à vous,

            Alev

          • Bonjour Alev,
            Ce type de produit nécessite forcément un peu de maintenance,
            il faut par exemple vérifier que les sondes sont bien étalonnées et faire attention au TAC de l’eau pour que la sonde REDOX fonctionne correctement.
            Cela fonctionne tout de même très bien même s’il faut prendre quelques précautions.

          • Alev Sarc

            Je vous remercie beaucoup!

          • Alev Sarc

            Bonjour Caroline, depuis ma dernière chlore choc (Septembre) je n’avais plus mis de chlore dans ma piscine. Elle est en hivernage actif. Aujourd’hui j’ai fait un test et le chlore est 0,4 (bas), PH 7,7 ok et Alk est 240 trop élevé. Faut-il d’abord ajouter du chlore ou bien baisser d’abord l’alcalinité? Merci d’avance,

          • Bonjour Alev,
            Tout va dépendre de la dureté de votre eau. Si elle est inférieure à 120 mg/L, l’eau ne sera pas entartrante donc ce n’est pas grave si votre taux d’alcalinité reste à 240 mg/L. En revanche si la dureté de votre eau est supérieure à 120 mg/L, l’eau va avoir tendance à entartrer les surfaces et dans ce cas il faut diminuer l’alcalinité.
            Pour ce faire, je vous conseille de faire baisser votre TAC (taux d’alcalinité), ce qui aura pour conséquence de diminuer le pH et donc de rendre le chlore plus actif. Vous pourrez ensuite rajouter du chlore quelques jours après. Vous pouvez faire les deux opérations à la suite l’une de l’autre (baisse du TAC et ajout de chlore), à condition de ne surtout pas mélanger les produits sous leur forme concentrée ; vous pouvez par contre les diluer l’un après l’autre dans la piscine.
            Excellente journée,
            Caroline

          • Alev Sarc

            Je vous remercie!
            Bonne journée,
            Alev

  • Bonjour Sophie,
    Oui il faut mettre du pH moins pour faire baisser le pH. Pour ce faire la pompe doit être en fonctionnement.
    Le traitement au chlore peut être commencé avant que le pH ne soit revenu à l’équilibre, mais le chlore ajouté ne sera pleinement efficace que quand le pH sera redevenu correct.
    Très belle journée

    • sophie

      merci beaucoup pour votre aide

  • Oui il faut mettre le pH moins pour que le chlore que vous avez ajouté puisse être efficace. Le dosage dépend du produit utilisé et du pH actuel.
    Par exemple, dans 17 m3, il faudra environ 1,7 Litre de pH moins liquide, ou 0,8 kg de pH moins en poudre pour faire baisser le pH de 7,8 à 7,3.
    Les dosages sont généralement indiqués sur les étiquettes de produits.
    Bonne soirée