Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

Quand construire sa piscine? A quels professionnels fait-on appel? Quelles sont les formalités administratives? Quels équipements prévoir?

Se baigner et se prélasser au bord de sa piscine, qui n’en a pas rêvé ? Avoir envie d’une piscine c’est bien, la réussir c’est encore mieux !

Donc avant de avant de goûter aux délices des bains, penchons-nous sur les étapes des travaux. La piscine n’est pas un achat de coup de cœur étant donné l’investissement que cela représente….

Chaque détail demande réflexion et les choix ne sont pas toujours pas évidents : nature du terrain, emplacement, orientation, techniques de construction, le choix des matériaux, esthétique, équipements…

Rien ne doit être négligé afin que votre piscine soit vraiment la vôtre!

 

 

 

Quand construire sa piscine ?

 

 

Comme chaque année, c’est naturellement lorsque le soleil brille que l’envie de piquer une tête ressurgit.  Mais ce n’est pourtant pas le meilleur moment pour choisir de faire construire sa piscine. En effet, les demandes en construction de piscine explosent juste avant la période estivale et les professionnels sont fortement sollicités de mai à septembre et se trouvent dans l’impossibilité de répondre à toutes les demandes.

Si vous choisissez de lancer votre projet piscine en automne ou en hiver, vous aurez la possibilité de rencontrer des professionnels beaucoup plus disponibles pour vous renseigner et mettre en place plus sereinement votre chantier.

 

De plus, cette période est aussi intéressante pour négocier le prix de votre piscine. Certains pisciniers vous accorderont des remises vraiment importantes si vous choisissez de faire construire votre piscine hors saison. Attention cependant aux remises excessives, elles peuvent cacher bien des choses !

Temps du nord ou temps du sud ? Printemps ou temps d’hiver ?

 

Tenez compte aussi du climat !

 

En effet, selon les régions, la pluie voire même le gel, peuvent retarder les travaux de construction d’une piscine. Difficile de creuser ou de couler du béton quand la terre est gelée, ou d’appliquer un enduit s’il pleut.

 

Bon à savoir : de septembre à décembre, les nappes d’eau étant plus basses qu’au printemps, les terrains sont plus accessibles et les terrassements plus faciles à réaliser car le terrain sera plus humide que par temps ensoleillé.

 

Pour être sûr d’avoir le bassin que vous désirez, préférez donc la saison automnale. Vous pourrez ainsi faire appel au pisciniste de votre choix et la qualité de la terre est plus favorable pour la construction. Il est indispensable de ne pas étaler les travaux jusqu’à la saison hivernale, car selon la région où vous logez, votre terrain pourra souffrir du gel par exemple. Par conséquent, les conditions de construction seront moins favorables.

 

 

Choisir la période en fonction du type de bassin

 

La meilleure période pour lancer son projet de construction de piscine se détermine principalement en fonction du type de bassin choisi.

 

Dès lors que vous optez pour une piscine enterrée, vous devez tenir compte par exemple des 2 mois nécessaires pour une déclaration préalable de travaux. A ce délai, ajoutez le temps nécessaire au terrassement, aux temps de séchage et à l’aménagement du terrain. C’est pourquoi il est impératif de commencer les démarches au printemps pour une construction en automne afin de pouvoir profiter de votre piscine l’été suivant !

 

Concernant la construction d’une piscine en coque ou d’une piscine en kit, elle peut démarrer en hiver. Attendre que le terrain soit légèrement humide le rend plus facile à travailler et cela laisse plus de temps pour aménager les abords de sa piscine.

 

Pour les piscines modulaires (panneaux ou coffrages) ou les piscines polyester, février et mars sont les meilleurs mois pour lancer le processus et vous baigner à la fin du printemps.

 

L’installation d’une piscine hors-sol  peut se faire plus tardivement, voire même au début de l’été. Puisque vous n’avez pas forcément besoin de faire appel à un professionnel de la piscine pour installer votre piscine et que celle-ci est très rapide à monter, vous pourrez la disposer quelques jours avant l’été. Dans le cas où le modèle de piscine hors-sol est trop complexe à installer seul, soyez prévoyant et faîtes appel à un pisciniste. Mais ce qui est vrai pour les piscines enterrées, le reste pour les piscines hors-sol : éviter d’attendre la dernière minute pour commander et installer votre bassin. Anticipez sur les délais de livraison mais aussi sur la disponibilité des pisciniers et celle des prestataires liés au terrassement !

 

 

 

Choix du Piscinier


Votre projet est bien défini, l’étape suivante est de choisir comment construire la piscine :

 

  • Soit vous vous sentez capable de construire vous-même votre piscine et vous avez assez de temps libre. Vous ferez alors de belles économies avec quelques conseils d’amis et votre talent de bricoleur (Kit piscine PPP à construire soit même)
  • Si vous optez pour une piscine « prêt à plonger », un professionnel vous libérera totalement des contraintes du chantier. Pour plus de sécurité, assurez-vous que celui que vous allez retenir soit affilié à la FPP/ FNCESEL (Fédération des Professionnels de la Piscine).
  • Veillez à choisir une entreprise compétente, qu’il s’agisse d’un artisan ou d’un industriel. Pour vous en assurer demandez-lui des références, photos à l’appui. Par ailleurs, exigez un devis détaillé : matériaux, finitions, système de filtration, etc. Tout doit être indiqué et ne versez aucune somme avant que le contrat définitif ne soit signé. Assurez-vous également que le constructeur a bien souscrit une assurance professionnelle ainsi qu’une assurance responsabilité décennale.

 

Construction Piscine et Formalités administratives


Les délais de construction d’une piscine peuvent varier de quelques heures pour une piscine hors-sol de base, à plusieurs mois pour une piscine enterrée.

Il est donc indispensable de bien planifier ce chantier afin de pouvoir en profiter tout au long de l’été. En effet, il ne faut pas perdre de vue que certaines constructions nécessitent de faire une déclaration de travaux (2 mois), ou imposent l’obtention d’un permis de construire impliquant un délai d’instruction de 2 à 3 mois.

 

Si vous souhaitez être libéré des contraintes du chantier, vous pouvez opter pour une piscine « prête à plonger » auprès d’un piscinier professionnel.

 

 

Demande de permis de construire :

  • Si votre piscine non couverte est de plus de 100m², la demande de permis de construire est obligatoire. Vous pouvez la déposer en Mairie, il faudra remplir le formulaire, un plan de masse avec l’implantation de votre piscine cotée. Le délai d’obtention est d’environ 3 mois.
  • Si votre piscine est de moins de 100m², la demande de déclaration des travaux est suffisante. Il faudra remplir le formulaire et un plan de masse avec l’implantation de la piscine cotée. Le délai de l’instruction de demande est de deux mois en général.
  • La piscine couverte : la demande de permis de construire s’applique comme aux bâtis.

 

La Bonne implantation :

En cas général, l’implantation est de 3m par rapport à la limite séparative. Si vous avez des doutes, renseignez-vous auprès de votre mairie.

 

La Garantie décennale :

Il y a une garantie de bon fonctionnement qui est de 2 ans à compter de la réception des travaux et une garantie de parfait achèvement des travaux qui est d’1 an après la réception des travaux. » La responsabilité décennale » du constructeur pour les désordres concernant les ouvrages réalisés est de 10 ans (art.1792 et 1792-2 du code civil) : la solidité de l’ouvrage ou des équipements indissociables pour une piscine, les canalisations enterrées.

 

La Fiscalité :

Vous devez déclarer la présence de votre piscine aux services des impôts dans les 90 jours qui suivent la réception de l’ouvrage.
*- Taxe d’Habitation : la piscine, en raison de sa situation et de sa destination, est considérée comme une dépendance de la maison, elle est donc imposable.
*- Taxe foncière : la piscine est soumise à taxation dès lors que leur construction ou leur maintien, nécessite la construction d’un cadre en maçonnerie.

 

Temps à prévoir du projet à la réalisation

Choix d’un professionnel : 1 mois
Formalités : 2 à 3 mois
Construction : 1 à 3 mois
Aménagements : 1 mois

 

Au total, comptez jusqu’à 8 mois entre le début de votre projet et le premier bain dans votre nouvelle piscine.

Difficile alors de prévoir de vous baigner en juin dans une piscine en béton si vous vous lancez en avril !

 

 

Le choix des équipements de piscine

 

 

  • Des équipements ludiques et sportifs : la piscine d’aujourd’hui voit parfois ses dimensions se réduire légèrement au profit de divers équipements visant à créer l’animation : jeux d’eau, fontaines, cascades, jets de massage…
  • Un plus : La nage à contre-courant.
  • La couverture : la couverture d’été et d’hiver, les bâches, le volet roulant électrique…
  • Le liner qui sert à la fois d’élément d’étanchéité mais qui est aussi un élément esthétique
  • La pompe et la filtration qui sont responsables de la qualité de votre eau
  • Un robot qui assure le nettoyage de votre bassin
  • Le chauffage de l’eau afin de prolonger les périodes de baignade


CONCLUSION :


L’été donne des leçons que seul l’hiver fait oublier. Le souvenir est encore frais dans notre mémoire : la canicule, les journées passées à chercher un peu de confort et de fraîcheur.
Le marché de la piscine est en pleine progression et devient un confort supplémentaire familial.
A vous de choisir la piscine qui vous convient le mieux, par le modèle, l’emplacement et surtout votre budget sans recours aux emprunts trop exagérés.

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (5 votes, average: 3,60 out of 4)
Loading...