Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

galet de chlore

 

 

Le liner piscine est une poche qui assure l’étanchéité du bassin. Il est fabriqué à partir d’une membrane en PVC (polychlorure de vinyle). Le PVC armé (ou liner armé) est constitué de rouleaux dans la même matière mais plus épaisse et armé qui se découpe et se soude sur place.

 

Quelles sont les précautions à prendre quand on a un liner et qu’on traite au chlore (ou brome), pour éviter la décoloration du liner? Quel est le taux de chlore à ne pas dépasser? Que faut-il faire au moment de l’hivernage?

 

 

Incidences du chlore ou du brome sur le liner piscine

 

 

Chlore lent et liner piscine

 

Première règle : Ne jetez pas de chlore solide dans votre bassin ! Il faut absolument éviter tout contact direct des produits chlorés sous forme solide (galets, pastilles) avec le liner car cela pourrait le dégrader.

 

Produits chlorés solides = dichloroisocyanurate, trichloroisocyanurate, hypochlorite de calcium,…

 

Il est donc vivement conseillé de placer le galet de chlore dans le panier des skimmer, dans un diffuseur flottant, ou de le dissoudre préalablement.
Un galet ou une pastille de chlore, placé au contact du liner, engendre une décoloration rapide en 2 ou heures ! Cette décoloration est irréversible. Et plus votre liner est foncé, plus la décoloration se verra. Par ailleurs, la décoloration peut aussi s’accompagner de la formation de ridules, voire de plis dans les cas extrêmes.

 

A savoir : Plus votre pH est bas et plus votre température d’eau est haute, plus ces ridules s’accentueront.

 

Par ailleurs, un surdosage permanent de chlore peut également entrainer une décoloration rapide et uniforme du liner.

 

 

Taux de chlore à ne pas dépasser avec un liner


  • Chlore stabilisé (dichloro ou trichloro) : taux de chlore disponible entre 0.6 et 1 ppm (soit 0.6 et 1g/m3 ou mg/l)
  • Chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium ou sodium) : taux de chlore libre entre 0.4 et 0.7 ppm, correspondant à un potentiel d’oxydo-réduction d’environ 700mV

 

Attention également au pH : La valeur du pH doit être comprise entre 7 et 7.6.

 

Un pH trop bas multipliera le pouvoir oxydant du chlore et engendrera une décoloration uniforme du liner (même à un dosage de chlore acceptable). Mais attention, un pH trop haut bloquera la production de chlore actif.

 

 

Décoloration du liner au niveau de la bonde de fond à cause du chlore

 

Lors de l’utilisation de galets de chlore lent dans les skimmers et si la filtration s’arrête longtemps, l’eau contenue dans le skimmer de surface se sature en chlore (environ 1000/2000 mg/l). Puis, par gravité, la solution chlorée peut refouler par la bonde de fond et se trouver bloquée autour de la bonde de fond (car son poids est légèrement plus lourd que l’eau pure). Cela peut expliquer dans certains cas les boursouflures ou la décoloration constatée autour de la bonde de fond.

 

C’est pourquoi il est conseillé de mettre un clapet anti-retour sur le départ de la canalisation de la bonde de fond pour éviter ce phénomène et d’en contrôler régulièrement le bon fonctionnement.

 

Le même phénomène peut plus difficilement se produire autour de l’écumeur de surface car la solution saturée qui sort de l’écumeur de surface se dilue rapidement dans l’eau de la piscine.

 

 

 Décoloration du liner au moment de l’hivernage de la piscine

 

Attention au chlore en poudre directement introduit dans le bassin !


Comme les galets de chlore, le chlore en poudre ne doit pas être jeté directement dans la piscine. C’est pourtant souvent le cas au moment de l’hivernage (actif) : la piscine est nettoyée, le niveau d’eau est baissé et la filtration est arrêtée.  Puis on disperse du chlore en poudre à la surface de l’eau et on couvre le bassin.

 

Problème : Le chlore étant plus lourd que l’eau, il se dépose lentement au fond de la piscine et oxyde fortement le liner. Désagréable surprise au moment de la remise en service de la piscine…

 

Chlore choc et liner

 

Un surdosage temporaire (environ 1 semaine) lié à une chloration choc n’a aucun effet sur les pigments du liner. Néanmoins, les traitements choc à base de chlore doivent être limités.

 

Par exemple, si vous utilisez du chlore choc Mareva (Reva-Klor choc 50 ou Reva klor rapide 60), limitez les chlorations choc à 15 mg/l soit 250g environ par 10 m3 de produit.

 

Lorsque l’on pratique une chloration choc dans le skimmer avec des pastilles de chlore choc, il faut obligatoirement mettre la filtration en marche continue.

 

Attention également lors de l’hivernage, on fait une chloration choc puis on arrête la filtration et couvre le bassin. Si le chlore n’a pas eu le temps de se dissoudre complètement,  l’arrêt de la filtration va engendrer un taux de chlore très important dans le skimmer. Ce chlore en solution va déborder par la meurtrière du skimmer et s’écouler le long de la paroi, vers le fond de la piscine. La conséquence est une décoloration en forme de triangle inversé.

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (12 votes, average: 2,92 out of 4)
Loading...

1 commentaire

  1. Jean dit :

    article tres sympa !!