Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

Stabilisant AQUASTAB Label Bleu

Stabilisant AQUASTAB Label Bleu

 

Quand on a une régulation automatique de chlore,  le chlore liquide doit-il être accompagné d’un stabilisant ?

 

Le chlore liquide est un hypochlorite de sodium, c’est-à-dire un chlore non stabilisé. Il contient également parfois des molécules complémentaires comme par exemple un séquestrant calcaire.

 

L’hypochlorite de sodium est très efficace contre les bactéries, algues et autres déchets organiques. Mais il est aussi très sensible aux UV, c’est-à-dire qu’il se dégrade au contact du soleil après quelques heures dans l’eau.

 

Grâce à sa sonde, la pompe doseuse réinjecte de l’hypochlorite… Mais il est tout de même mieux d’ajouter un stabilisant. Pourquoi ?

 

 

Il est recommandé d’utiliser du stabilisant avec un chlore liquide

 

Il existe 2 raisons pour lesquelles il est conseillé d’utiliser du stabilisant avec du chlore liquide :

  • Avec le stabilisant, on évite que tout le chlore soit dégradé par le soleil et ne devienne un déchet sans intérêt dans l’eau. On appelle ce déchet « le chlorure » ou « cendres de chlore ». Il est sans danger pour les baigneurs et totalement inactif.
  • La stabilisation du chlore permet de le rendre actif 24h/24h. Même en présence de nombreux baigneurs, le pouvoir désinfectant d’un chlore actif est constant ; alors que non protégé, il y a toujours un risque que le pourcentage actif soit très affaibli, le temps que la pompe doseuse réinjecte suffisamment de produit nouveau.

 

 

Le problème du stabilisant : Trop de stabilisant neutralise l’effet du chlore

 

Le stabilisant piscine ou acide cyanurique représente le noyau chimique qui permet la fabrication des chlores en galets ou en pastilles (= la famille des trichloro isocyanurique) et des chlores en pastilles (= la famille des dichloro isocyanurique).

 

Le problème avec le stabilisant, c’est qu’un usage trop fréquent provoque l’effet inverse. A partir d’un taux de 75 mg/litre, le stabilisant bloque l’effet du chlore présent dans l’eau. En effet, contrairement au chlore, le stabilisant ne se dégrade pas et s’accumule dans l’eau chaque fois qu’on rajoute du produit chloré.

 

Ce problème est très fréquent dans des piscines traitées uniquement au chlore organique trichloro ou dichloro.

 

Dans le cas d’un traitement au chlore liquide par régulation automatique, il est recommandé de n’apporter que 300g de stabilisant par 10m3 d’eau neuve. Cet apport se fait filtration en route, directement dans le skimmer (en l’absence de tout autre produit).

 

Cet apport se fait en début de saison et une fois par mois. Vérifiez bien la concentration et ajustez si besoin.

 

Dans une eau de piscine, la teneur en stabilisant idéale est à maintenir entre 30 et 60 mg/l maximum. Si le taux de stabilisant dépasse 75mg/l, la seule solution est de vider une partie du bassin pour ajouter de l’eau neuve.

 

 

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (1 votes, average: 4,00 out of 4)
Loading...

2 commentaires

  1. jean-claude dit :

    bonjour, comment mesurer la teneur en stabilisant de chlore