Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

les remedes de grand meres en matière de piscine

Traitement piscine à l’eau de javel : Méfiez-vous des recettes de grand-mères !

 

L’eau de javel ou hypochlorite de sodium est un produit chloré. C’est l’ancêtre des produits générateurs de chlore.

 

Puissant désinfectant, l’eau de javel a souvent été utilisée pour désinfecter les piscines au même titre que le chlore. Aujourd’hui, l’eau de javel est de plus en plus délaissée car elle entraine beaucoup d’inconvénients.

 

L’eau de javel fait partie des « remèdes de grand-mères » en piscine. Mais si les remèdes de grands-mères sont souvent associés à des astuces naturelles et à des produits écologiques, économiques et bons pour la santé… Ce n’est pas le cas en matière de piscine. L’eau de javel n’est pas écologique, elle n’est pas non plus bonne pour la santé ; et contrairement à ce que l’on peut penser, elle n’est économique qu’à l’achat car les dégâts qu’elle peut causer peuvent couter ensuite très chers.

 

Donc méfiez-vous des remèdes de « grands-mères » pour votre piscine. L’usage de produits non adaptés laissent des déchets chimiques dans votre piscine qui se transforment et deviennent de gros pollueurs. L’eau est ensuite plus difficile à traiter et peut devenir dangereuse pour la santé. N’oublions pas que la javel est un produit toxique et corrosif qui peut causer de sévères irritations (peau, yeux) si elle est mal dosée. En plus, respirer de la javel est très mauvais pour les poumons.

 

 

Les inconvénients de l’eau de javel pour les piscines


L’eau de javel (hypochlorite de sodium) est un très bon désinfectant… Mais ce n’est pas le chlore le plus adapté au traitement des piscines familiales. Pourquoi ?

  • L’eau de javel se dégrade très vite lors de son stockage. Le problème ensuite, c’est que le dosage est plus compliqué car on ne peut pas savoir la dose exacte à appliquer.
  • L’eau de javel est très instable : une fois dans l’eau, est très vite altérée par la lumière et le soleil (UV). Cela nécessite de rajouter des doses de produit très souvent (afin de compenser ce problème, il faut ajouter du stabilisant).
  • L’eau de javel a un pH très élevé (pH=12), ce qui n’est pas bon pour l’eau de votre piscine qui doit être maintenue à un pH de 7.2/7.4. Cela entraîne une surconsommation de pH moins.
  • L’eau de javel augmente les problèmes l’entartrage du bassin et des équipements piscine

 

L’avis de l’expert (Fanny Hourlier, Ingénieur Chimie de l’eau du groupe Procopi)

On déconseille l’utilisation de l’eau de Javel en piscine, car elle n’est pas assez concentrée :
On lui préfère l’extrait de Javel.

 

° chlorométrique (°Chl) pourcentage de chlore actif (% ca) Type de Javel
9 2.6 Eau de Javel
12 3.6
18 5.3
36 9.6 Extrait de Javel
48 12.5

 

Pour une piscine l’utilisation de l’eau de Javel du commerce n’est pas rentable : il faudra au moins 4 L d’eau de Javel du commerce (à 2,6 % ca) pour obtenir la même concentration en chlore qu’avec 1 L de chlore liquide pour piscine 36 ° (9,6 % ca). Le transport de tels volumes d’eau de Javel et la quantité d’emballages souillés générée sont également des arguments en défaveur de l’eau de Javel.

 

De plus, les conditions de conservation des eaux de javel du commerce (bidons blancs, berlingots blancs, longues durées de stockage en magasin chauffé…) sont telles que la concentration en chlore de ces produits est loin d’être garantie. Enfin, certains chlores liquides « spécial piscine » contiennent des additifs qui assurent une qualité optimale (séquestrant calcaire, inhibiteur de corrosion) : c’est le cas du chlore 36° Label Bleu.

 

Sulfate de cuivre, Acide chlorhydrique, eau de javel… Ne transformez pas votre piscine en grande poubelle…


Au même titre que l’eau de javel, méfiez-vous aussi :

 

  • du sulfate de cuivre qu’on utilise parfois comme algicide

Problèmes : ne se dégrade pas dans l’eau, allergies, irritations, cheveux verts, taches brunes irréversibles sur le liner,…

 

  • de l’acide chlorhydrique que l’on utilise parfois pour baisser le pH

Problèmes : diminue le TAC indispensable pour la stabilisation du pH et favorise la formation de tartre sur les parois de la piscine et sur les équipements.

 

  • des produits trop bon marché que l’on trouve en grande surface

Problèmes : trop faibles concentrations, matière active non efficace,…

 

En résumé, l’eau est une matière vivante. Le plus important est d’utiliser des produits adaptés et de respecter les doses que l’on y injecte.

 

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (18 votes, average: 2,50 out of 4)
Loading...
  • Jack

    Je ferme ma piscine la deuxième semaine d’octobre quand l’eau est froide. Oubliez les trousse de fermeture, dépense inutile. Je double la ration de chlore la veile de la fermeture. La semaine suivante, j’ajoute un gallon d’eau de javel dans la piscine pour être certain de ne pas avoir de vert dans le fond. Je répète la même chose deux semaines plus tard. L’avantage de l’eau de javel est qu’elle se dillue naturellement dans la piscine, ce qui serait impossible avec des granules de chlore, l’eau étant trop froide à cette période de l’année. Je fait cette procédure à chaque année depuis plus de 20 ans.

    • Pourquoi pas utiliser la javel en hiver car les températures sont basses. Il faut simplement faire attention avec ce produit et savoir l’utiliser.

  • L’eau de javel ou hypochlorite de sodium est typiquement LE produit de qualité totalement différente selon les marques. Il est recommandé d’utiliser un produit adapté à la piscine (dosage ok, pas trop de résidus, etc…). Si l’eau de javel que vous utilisez convient sur la durée, aucun problème alors.

  • Doume77

    Faudrait-il donc éviter les piscine au sel car le sel se transforme en hypochlorite de sodium donc en eau de javel ?

    • Merci pour votre commentaire, cela m’a permis de revoir cet article et d’y apporter un peu plus d’arguments scientifiques. Le chlore utilisé pour les piscines est composé d’extrait de javel + des additifs lui assurant une qualité optimale (voir le paragraphe : l’avis de l’expert).

      • Doume77

        Oui, mais ici on ne parle pas de « chlore pour piscine » mais d’eau de javel, hypochlorite de sodium.

        C’est le même hypochlorite de sodium que celui produit par les piscine dites au sel.

        Si vous déconseillez l’eau de javel, vous déconseillez également les électrolyseurs et les piscines au sel.

        • On déconseille d’utiliser n’importe quelle eau de javel (produit ménager) achetée en grande surface. En fait, je dis simplement qu’il y a « eau de javel » et « eau de javel ». L’hypochlorite de sodium fabriquée par électrolyse (avec du sel adapté pour la piscine) est un très bon désinfectant.