Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

 

hivernage actif piscine

 

 

Pourquoi faire un hivernage actif ? Comment faire un hivernage actif ? Quelles sont les actions à prévoir en cas de gel ?


L’hivernage actif ou comment éviter de transformer sa piscine en patinoire…

 

L’hivernage actif est la solution la plus simple pour hiverner votre piscine. C’est en fait un « non hivernage » car le système de filtration continue à fonctionner mais au ralenti (2 à 3 heures par jour). Finalement, vous allez me dire qu’il n’y a rien à faire ?! Et bien … non. Un hivernage actif se prépare aussi et tout au long de l’hiver, il faudra continuer à traiter légèrement votre piscine, à contrôler le bon fonctionnement de la filtration (en période de gel essentiellement), et à poursuivre le nettoyage si votre piscine n’est pas bâchée.

 

L’objectif de cet hivernage est de :

  • préserver la qualité de votre eau
  • protéger votre bassin (déformation, fissures,…)
  • protéger les équipements de votre piscine (pompe prémunie d’un éventuel grippage dû à un arrêt de longue durée)

 

Le fait de laisser tourner la filtration permet d’empêcher l’e au de geler dans la pompe et dans la tuyauterie. Il faut savoir que le gel peut faire de très gros dégâts sur vos installations.


En bref, si on décide de faire un hivernage actif, il faut tout faire pour que votre piscine ne se transforme pas en mare gelée.


C’est pourquoi l’hivernage actif piscine ne convient qu’aux régions à climat tempéré (pas de grosses gelées). Mais la météo est parfois capricieuse et on n’est jamais à l’abri d’un hiver exceptionnellement froid… En cas de gelées ponctuelles, pas de panique, vous trouverez dans cet article des conseils pour protéger votre piscine.


Outre le fait que l’hivernage actif soit très simple à mettre en œuvre, l’autre grand intérêt de cet hivernage est que votre piscine continue à agrémenter votre jardin. En effet, vous n’êtes pas obliger de poser une couverture qui cache votre piscine. Autre avantage, la remise en route au printemps sera également beaucoup plus simple et moins onéreuse.

 

On commence l’hivernage actif quand l’eau est passée sous la barre des 12°C. Au-dessus de cette température, les algues, microbes et virus peuvent encore se développer.

 

NB : « L’hivernage passif » est aussi appelé « hivernage semi-hivernage » ou « hivernage dynamique ».

 

 

L’hivernage actif : Comment bien hiverner sa piscine ?

 

Le plus important dans un hivernage actif est de contrôler la température de l’eau. Il y a plusieurs possibilités : soit vous contrôlez la température manuellement et régulièrement, soit vous choisissez un système automatisé qui va faire fonctionner le système de filtration en fonction de la température (coffret hors gel ou coffret anti gel).

 

Il est très recommandé d’avoir un coffret hors gel si vous habitez dans une région qui subit des gelées ponctuellement. Ce système est également conseillé si vous n’avez pas envie de vous embêter à surveiller votre piscine tout l’hiver. En plus de vous éviter de couteuses réparations en cas de gel, le coffret anti gel vous assure la tranquillité !

 

Une fois que l’eau atteint une température inférieure ou égale à 12°C, vous pouvez procéder à l’hivernage.

 

  • Nettoyez à fond votre piscine ainsi que votre filtre
  • Réglez votre pH
  • Stoppez le fonctionnement des appareils automatiques (régulateur de pH, électrolyseur,…)
  • Si besoin, faites un traitement choc de votre piscine (chlore choc, peroxyde d’oxygène, hypochlorite de calcium ou oxygène actif) et laissez tourner la filtration 24h en continu
  • Refaites un nettoyage du filtre (si filtre à sable ou à diatomées)
  • Mettez un produit d’hivernage (fongicide et anticalcaire) dans le bassin et faites fonctionner la filtration 4 heures
  • Réglez votre horloge de filtration en fonction de la température de l’eau

L’astuce est de diviser la température par trois pour avoir le temps de filtration hivernale : 9°C = 3h de filtration, 6°C = 2h de filtration, etc…

  • Installez un coffret anti gel (non obligatoire mais recommandé)
  • Vous pouvez ensuite poser votre couverture (non obligatoire)

 

 

Hivernage actif et conseils d’entretien au cours de l’hiver


Au cours de l’hiver, il faut continuer à surveiller votre piscine, surtout en période de gel. C’est pourquoi il est conseillé d’installer un coffret anti gel. Grâce à une sonde que vous programmez à une certaine température (généralement autour du 0°C fatidique), le coffret antigel mettra automatiquement la pompe en marche dès que cette température sera atteinte.

 

Vous n’avez plus besoin de traiter votre piscine mais surveillez tout de même le pH de votre eau et réajustez-le si nécessaire.

 

Si vous n’avez pas de couverture, continuez à nettoyer votre piscine : le fond, les parois, les paniers des skimmers

 

Si vous n’avez pas de coffret antigel et qu’il y a une période de gel, faites fonctionner votre filtration en marche forcée.

 

Même principe la nuit où les températures sont plus fraiches, vous pouvez laisser fonctionner votre filtration en continu… D’où, une fois de plus, l’intérêt d’installer un coffret hors gel….

 

Le pire à prévoir en cas d’hiver rugueux serait des coupures de courant…. et là c’est la catastrophe avec des coûts de réparations très importants.


Si quelques centimètres de glace s’installent sur votre bassin, il y a un risque que les skimmers aspirent de l’air sous la glace. Et cela peut désamorcer la pompe… Si cela arrive, arrêtez tout, il n’y a plus d’autres choix.

 

Si de la glace s’est formée sur votre piscine, ne tentez pas de la casser car vous pourriez y emporter un bout de liner…

 

Si toutefois, la période de gel est plus rude que vous l’aviez pensé, vous pouvez passer d’un hivernage actif à un hivernage passif.

 

 

Tout pour réussir votre hivernage sur Piscine Clic

 

 

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (15 votes, average: 2,87 out of 4)
Loading...

5 commentaires

  1. Caroline dit :

    Si vous mettez votre piscine en hivernage actif, il ne faut pas descendre le niveau d’eau. Votre piscine doit continuer à fonctionner normalement. Si vous baissez l’eau sous les skimmers, l’eau ne pourra plus être aspirée et filtrée.

  2. fanfangui dit :

    bonjour,
    comment répartir la filtration de la piscine tout au long de la journée pendant l’hiver?

    • Caroline dit :

      Pour le temps de filtration, tout dépend de la température de l’eau :
      T < 10°C : 2 heures
      10°C < T < 12°C : 4 heures
      12°C < T < 16°C : 6 heures
      Pour la répartition de la filtration en hiver vous faites un peu comme vous voulez (NB : ce qui n'est pas le cas en été où il est déconseillé de filtrer la nuit). S'il y a des risques de gel, il est bien de filtrer quand il fait au plus froid dans la journée. Vous pouvez donc répartir la filtration sur les heures creuses.

  3. Caroline dit :

    Bonjour 1Direct,
    Autant pour moi, le paragraphe que vous mentionnez prêtait en effet à confusion.
    Vous avez raison de souligner que si on est en hivernage actif, il n’y a pas lieu de mettre des flotteurs ou des Gizmos. Ils ne sont utiles que dans le cadre d’un hivernage passif où dans ce cas, il faut bien arrêter la filtration, baisser le niveau d’eau et purger les canalisations.
    Pour clarifier mon propos, j’ai retiré ce paragraphe de mon article.
    Merci de me l’avoir signalé !
    Bonne soirée,
    Caroline