Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

Le régulateur de niveau ou niveau automatique : ATTENTION !!!

 

Le régulateur de niveau est un équipement non obligatoire pour les piscines. Très pratique, il peut aussi être à l’origine de factures d’eau salées. Qu’est-ce qu’un régulateur de niveau ? Quels sont les conseils pour bien utiliser un niveau automatique ? Quelles installations électriques sont à prévoir pour pallier aux problèmes éventuels d’un régulateur de niveau ?

 

 

La baisse du niveau d’eau dans une piscine


Le niveau d’eau est un élément très important pour le bon fonctionnement d’une piscine. Celui-ci doit être positionné à moitié des skimmers.

 

La cause d’une baisse d’eau :


La baisse du niveau d’eau peut être due :

  • au climat (évaporation de l’eau en période estivale)
  • à son utilisation (jeux d’eau, plongeons, éclaboussures)
  • à son entretien (contre lavage du filtre, eau qui part aux égouts)
  • à un problème d’étanchéité ou de fuite (pièces à sceller abimées, brides d’étanchéité des escaliers abimées, liner troué, problèmes de canalisation, …)

 

 

Le risque d’une baisse d’eau :


La baisse du niveau d’eau peut faire entrer de l’air dans les skimmers et désamorcer la pompe de filtration.

 


Définition du Régulateur de niveau (ou niveau automatique ou remplissage automatique)


Le régulateur de niveau est une pièce qui maintient le niveau d’eau de la piscine à une hauteur constante en se chargeant seul de le compléter à la demande. Il évite ainsi le désamorçage de la filtration par les skimmers et compense automatiquement les pertes d’eau.

 

On l’installe notamment en présence d’un volet automatique immergé.

 

Le niveau automatique fonctionne comme une chasse d’eau. Il ressemble à un vase qu’on raccorde au skimmer de la piscine, avec un robinet flotteur relié au réseau de distribution des eaux.

 

 

 

Les dangers du régulateur de niveau piscine : Une facture d’eau salée en cas de fuite !


Le niveau automatique est un équipement très pratique… mais il peut aussi masquer une éventuelle fuite…

 

Le robinet flotteur est généralement relié directement au réseau d’eau de la commune avec une simple vanne d’isolement (quand elle existe). Pour peu que ce dernier soit défectueux ou coincé (par exemple : robinet coincé en position d’ouverture à la suite d’une accumulation de dépôt de calcaire), le remplissage ne s’arrête plus.

 

La piscine ne cesse alors de se remplir. Et si votre piscine dispose d’un trop plein (sorte de goulotte après la margelle), le gâchis d’eau peut être très important et on peut s’apercevoir très tard du problème !

 

Le problème, c’est que rien ne vous alerte à priori. Votre piscine est belle, tout va bien ! Mais tout ira moins bien quand vous recevrez votre facture d’eau. A titre d’exemple, si le robinet flotteur laisse s’écouler en permanence 500 litres d’eau par jour pendant 5 mois, c’est près de 75m3 d’eau gaspillée…

 

D’où la nécessite de bien connaître cet équipement.

 

 

 

Conseils d’utilisation du régulateur de niveau piscine

 

Une solution pour éviter ce problème serait de n’ouvrir la vanne d’isolement que lorsque c’est nécessaire, avec obligation de la refermer une fois que le niveau requis est atteint… Mais c’est une contrainte en plus… Pas très pratique !

 

Contrôler les fuites éventuelles de sa piscine


Il est important que vous connaissiez le risque potentiel de fuite et les méthodes de contrôle à appliquer pour être tranquille si vous avez un régulateur de niveau. Voici quelques bases :

  • Un remplissage automatique en action est généralement audible. Si vous entendez un bruit d’eau en permanence, ce n’est pas normal…
  • Un niveau d’eau toujours trop haut dans une piscine dépourvue de trop plein doit vous alerter
  • Une température d’eau qui ne s’élève jamais n’est pas normal (et pour cause, on remet toujours de l’eau neuve et froide dans la piscine !)
  • Un traitement d’eau qui est inefficace (car perturbé par le rajout d’eau neuve incessant qui vient annuler l’effet des corrections)

 

La solution pour éviter les fuites dues à un régulateur de niveau piscine en dysfonctionnement


Le moyen le plus simple pour limiter ces pertes d’eau est de raccorder le robinet flotteur à une électrovanne pilotée par une horloge programmée 1 à 2 heures par jour (selon votre débit de filtration).

 

Cet équipement permettra de compenser les pertes d’eau normales sans masquer d’éventuelles fuites ou blocage du robinet flotteur.

 

Un simple programmateur ménager suffirait techniquement pour piloter une électrovanne en 220V, mais on la choisira en basse tension 24V par mesure de sécurité. Différents modèles sont disponibles chez le fabricant Procopi et dans la boutique Piscine Clic (Electrovanne en PVC 24 Volts).

 

Dès lors, il sera pertinent de raccorder l’électrovanne 24V au coffret filtration/surpresseur, via un transformateur 220V/24V, sur le contacteur électrique commandé en automatique par une horloge. On oublie celle de la pompe, car la plage horaire est trop longue. En revanche, on s’intéresse lorsqu’elle existe, à l’horloge qui pilote un surpresseur de balai automatique car généralement, le fonctionnement quotidien est de 1 à 2 heures (recommandé, car suffisant pour obtenir une piscine propre) et c’est une durée idéale pour l’électrovanne.

 

 

Installation électrique d’une électrovanne


Si vous n’êtes pas bricoleur, demandez à un professionnel de vous faire cette installation. Autrement, voici quelques conseils et schémas possibles pour cette installation électrique.

 

3 composants sont nécessaires pour l’installation d’une électrovanne :


  • 1 électrovanne 24V
  • 1 transformateur 220V/24V en 15V ampères
  • 1 disjoncteur ou porte-fusible

 

Dans le coffret, la protection électrique du nouveau circuit va alimenter la borne 13 du contacteur surpresseur. De la borne 14 (qui ne sera alimentée que lorsque la bobine du contacteur sera sollicitée par l’horloge du surpresseur en marche) on relie le transformateur, puis l’électrovanne. Ainsi, même en cas de robinet flotteur coincé, l’eau de remplissage ne s’écoulera que le temps de l’ouverture de l’électrovanne.

 

Votre eau et votre porte-monnaie sont alors préservés !

 

 

Raccorder un Transformateur 24V pour commander une électrovanne à partir d’un coffret pour balai automatique

Raccorder un transfo 24V pour commander une électrovanne à partir d'un coffret pour balai auto

1)      Voici le matériel nécessaire (+ prévoir aussi un boitier de connexion extérieur, un domino de liaison électrique et des fils électriques)

 

2)      Voici le coffret balai automatique dans lequel on va installer le porte fusible et le transformateur. Ce coffret présente une assez grande place disponible nécessaire à l’installation des composants.

 

3)      Le matériel a été mis en place. Il faut bien vérifier que le coffret se referme bien. Dans certains cas, les matériels devront être installés autrement.

 

4)      Voici le câblage à effectuer : Le porte fusible est alimenté à partir de la borne neutre et à partir de la borne 1 du disjoncteur. Le fil de phase sortant du fusible rejoint la borne 13 du contacteur. Le fil neutre sortant du porte fusible se connecte directement sur une borne 220V du transfo. Le fil de phase sortant de la borne 14 du contacteur rejoint la deuxième borne 220V du transfo. L’électrovanne est raccordée sur les bornes 24V du transfo.

 

5)      Un petit boitier de connexion sécurisera la liaison de l’électrovanne bien que l’on soit en 24V sur ces fils.

 

6)      Vue d’ensemble de l’installation

 

 

Source : « L’activité Piscine n°62 »


VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (5 votes, average: 4,00 out of 4)
Loading...

1 commentaire

  1. Netpapy dit :

    Bravo, je cherchais un moyen pour faire un appoint automatique de la piscine, mais c’est vrai que si le système se grippe bonjour la note d’eau. Comme je viens d’installer un circuit d’irrigation pour mes arbres, j’ai une horloge programmatrice ‘Rainbird’ qui pilote jusque 4 vannes, il me suffit d’en mettre une supplémentaire et de calculer le cubage que j’ai en moyenne besoin pour la piscine, de toute façon je compte employer l’eau du puits et j’ai un trop plein. Je compte aussi ajouter un capteur de pluie qui limite le fonctionnement des électrovannes aux besoins.
    A NOTER qu’une électrovanne 24 V pour l’irrigation coute environ 20 €, un programmateur 4 vannes 80 €.