Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine

L’hypochlorite de calcium (ou chlore non stabilisé) ne fait pas parti de la même famille que le chlore stabilisé, le plus couramment utilisé pour la désinfection des piscines. Quelle est la différence entre les 2 chlores ? Quelles sont les atouts et les contraintes du chlore sans stabilisant ? Comment s’utilise-t-il en traitement longue durée ou en traitement choc ? L’hypochlorite de calcium est-il compatible avec le chlore classique ou avec le brome, le PHMB ou encore l’oxygène actif ?

 

 

L’hypochlorite de calcium ou chlore inorganique ou chlore non stabilisé VS Le chloroisocyanurate ou chlore organique ou chlore stabilisé

 

Le chlore non stabilisé, comme son nom l’indique, ne contient pas de stabilisant contrairement au chlore stabilisé ou chloroisocyanurate (produit dérivé du chlore et de l’acide cyanurique qui est le stabilisant du chlore). Ce dernier est le plus couramment utilisé pour le traitement des piscines.

L’hypochlorite de calcium  provient de la gamme HPH qui rassemble tous les hypochlorites, dérivés du chlore ne contenant pas de stabilisant (comme l’eau de javel ou hypochlorite de sodium).

Le chlore avec stabilisant et le chlore sans stabilisant ne font donc pas parti de la même famille.


D’ailleurs, si du chlore stabilisé entre en contact avec du chlore non stabilisé… La réaction peut être explosive !

La différence essentielle est la présence ou non de stabilisant.

 

 

 

Qu’est-ce que le stabilisant ?

 

Le stabilisant ou acide cyanurique réduit la dégradation du chlore (chlore organique) en contact avec les UV et donc allonge sa rémanence. La particularité du stabilisant est qu’il ne se détruit pas et se concentre petit à petit dans l’eau.

Il ne faut pas excéder 75 mg ou ppm de stabilisant par litre d’eau de piscine.

Au-delà, il n’y a pas de danger mais cet excès va bloquer l’action du chlore et réduire fortement son efficacité.


Pour diminuer le taux de stabilisant dans l’eau, la seule solution est de vider partiellement la piscine.


 

 

Les avantages et inconvénients du chlore sans stabilisant (hypochlorite de calcium)

 

L’hypochlorite de calcium  présente beaucoup d’avantages et est souvent préconisé par les Autorités Sanitaires. Son avantage principal est justement qu’il ne génère pas de stabilisant dans l’eau de la piscine.

Utiliser du chlore non stabilisé est idéal si vous avez une eau de piscine douce (pH faible). Il sera alors d’une très grande efficacité.

Avec le chlore sans stabilisant, vous gardez les avantages de la puissance désinfectante du chlore en minimisant ses inconvénients.


Les avantages du chlore non stabilisé

  • Pas d’apport de stabilisant
  • Très grande efficacité bactéricide
  • Apporte peu d’odeur de chlore
  • Apporte du calcium dans les eaux douces

 

Les inconvénients du chlore non stabilisé

  • Inconvénients possibles liés au chlore : création de chloramines et de THM (TriHaloMéthanes)
  • Précautions à prendre avec des eaux dures
  • Nécessite le respect du pH dans une zone plus étroite : 7.2/7.4 maximum 7.6

NB : Il faudra régulièrement contrôler le pH qui aura tendance à augmenter.

 

 

 

Le chlore sans stabilisant en traitement de désinfection piscine LONGUE DUREE


Le chlore non stabilisé est plus couramment utilisé pour faire des traitements chocs de sa piscine. Mais il peut également être utilisé en traitement longue durée.

 

 

Présentation du REVA-KLORIT, chlore non stabilisé en stick de Mareva

 

Chlore sans stabilisant REVA KLORIT de Mareva en sticks de 300 g
Chlore sans stabilisant REVA KLORIT de Mareva en sticks de 300 g

Les sticks filmés REVAKLORIT sont à dissolution lente. Ils assurent la chloration permanente de votre piscine.

Grâce au film, vous n’avez pas de contact direct avec le chlore.

La teneur en chlore est voisine de 70% sans aucun apport de stabilisant.

 

 

Le traitement complet REVA KLORIT + TOP 3 + STOP CALCAIRE

 

Le fabricant Mareva propose un traitement complet pour piscine à base d’hypochlorite de calcium. Il s’agit d’un traitement optimisé qui évite la surstabilisation du chlore.

Cette méthode repose sur 4 principes :

  • L’utilisation d’un seul produit chloré : l’hypochlorite de calcium. Le dosage est divisé par 2 à cause de l’absence de stabilisant : de 0.3 à 1 mg/l pour une piscine familiale
  • Aucun apport de stabilisant
  • Un apport régulier de TOP 3 une fois par semaine permet de supprimer les traitements choc
  • Un apport de STOP CALCAIRE une fois par mois et à chaque rajout d’eau permet de conserver une eau cristalline (non trouble ou blanchâtre)
Traitement algicide Mareva Top 3
Traitement algicide multi-actions TOP 3 – Mareva
Anti calcaire piscine STOP CALCAIRE Mareva

Anti calcaire piscine STOP CALCAIRE - Mareva

 

 

Mode d’emploi de la méthode  REVA KLORIT + TOP 3 + STOP CALCAIRE

 

Mise en route


Vérifiez le bon état et le bon fonctionnement de la filtration.

Une bonne filtration est indispensable à la bonne qualité de l’eau. Tous les types de filtration (filtre à sable, à cartouche ou à diatomées) sont compatibles avec de traitement à l’hypochlorite de calcium.

Si vous utilisiez un autre traitement précédemment, vérifiez le taux de stabilisant.

L’idéal est de ramener le taux de stabilisant entre 20 à 30 mg/l (et impérativement en dessous de 75 mg/L!). Pour cela, il suffit de vidanger partiellement la piscine.

Mesurez le pH de l’eau de votre piscine et réajustez le si besoin entre 7.2 et 7.4 (maximum 7.6)

Si l’eau est trouble ou si elle contient des algues, faites un traitement choc avec REVATOP (1 L pour 10 m3), puis attendre 24h filtration en continu.

Traitez au TOP 3 (0.1 L pour 10 m3 devant les refoulements) et au STOP CALCAIRE (0.25 L pour 10 m3).

Le lendemain, ajoutez un stick de REVA-KLORIT pour 20 m3 d’eau impérativement dans les skimmers.

Attention : Vérifiez bien qu’il n’y a pas de galets de chlore organique dans les skimmers ou dans un doseur de chlore. Vous rangerez précautionneusement le seau après utilisation, hors de la portée des enfants.

Réglez le temps de filtration en fonction de la température de l’eau.

Voir article : Temps de filtration piscine : Comment savoir combien d’heures filtrer par jour ?

Un temps de filtration insuffisant nuirait d’une part à la purification de l’eau par le filtre et d’autre part à la dissolution nécessaire des sticks par le passage de l’eau dans les skimmers. Il est toujours préférable de filtrer l’eau pendant les heures de baignade.

 

Suivi hebdomadaire


  • Contrelavez le filtre si nécessaire, nettoyez le pré-filtre et les paniers de skimmers, ainsi que la piscine
  • Ajoutez 0.1 L de TOP 3 pour 10 m3 d’eau
  • Vérifiez le taux de REVA-KLORIT et si nécessaire modifiez le temps de filtration et la dose de REVA-KLORIT suivant le tableau ci-dessous

 

Languette Couleur trousse Action (pour une piscine familiale)
0.25 0 à 0.3 Augmenter le temps de filtration et/ou ajouter du REVA-KLORIT
0.25 à 0.5 0.3 à 0.6 Rien à faire, dosage « confort »
0.5 à 1 0.6 à 1 C’est le dosage fort de sécurité. Diminuer éventuellement l’apport de chlore
1 à 3 1 à 2 Retirer les sticks des skimmers et attendre le retour à la normale
3 à 10 Plus de 2 Retirer les sticks des skimmers et attendre le retour à la normale
  • Vérifiez le pH et si nécessaire, ajustez-le avec un correcteur de pH

NB : Avec le REVA-KLORIT, on parle de chlore libre ou de chlore actif, pas de chlore disponible (appellation réservée aux chlores organiques ou stabilisés)

Opérations complémentaires


  • Nettoyez la ligne d’eau
  • Si votre eau n’est pas parfaitement cristalline, utilisez un floculant
  • Nettoyez votre filtre tous les ans (pour éviter qu’il s’entartre) avec un produit spécial filtre

 

Contrôle et mesure

Il existe plusieurs types d’instruments de contrôle et de mesure : les trousses d’analyse ou les languettes


CAS n°1 : Votre piscine est neuve ou vous avez procédé à une vidange totale et vous n’avez pas ajouté de stabilisant :

  • Dans ce cas, vous êtes en présence de chlore libre (ou chlore actif). Le dosage nécessaire est plus faible.
  • Dosage Confort : 0.3 / 0.6 mg/L
  • Dosage sécurité : 0.6 / 1 mg/L

 

CAS n°2 : Votre eau a été traitée précédemment avec du chlore organique (galet, chlore choc, pastille…)

  • Il est alors indispensable de mesurer le taux de stabilisant. Il faut qu’il soit inférieur à 75 mg/L (au-dessus : vidanger une partie de l’eau pour revenir en dessous de ce pourcentage).
  • Ensuite, il est plus économique de ramener ce taux à 20/30 mg/L (en cas d’utilisation exclusive de REVA KLORIT, les contrelavages successifs du filtre et les pluies permettront de baisser progressivement le taux de stabilisant).
  • Dans ce cas, vous êtes en présence de chlore combiné appelé chlore disponible. Le dosage nécessaire est environ du double du premier cas.
  • Dosage confort : 0.6 / 1 mg/L
  • Dosage sécurité : 1 / 2 mg/L

 

 

Le chlore sans stabilisant en traitement Choc

 

Chlore sans stabilisant REVA KLOR en granulés - Mareva

Chlore sans stabilisant REVA KLORIT en granulés - Mareva

Chlore sans stabilisant AQUACLORIT en granulés - Label Bleu

Chlore sans stabilisant AQUACLORIT en granulés - Label Bleu

 

L’hypochlorite de calcium se présente ici en granulés ou en pastilles. Il permet de faire des traitements chocs de sa piscine.

Si votre piscine a besoin d’un traitement choc  et que vous utilisez les sticks REVA-KLORIT en traitement longue durée, essayez d’abord REVATOP ou de l’oxygène actif solide avant d’essayer le chlore non stabilisé en granulés.

Conseil : Lorsque vous utilisez l’hypochlorite de calcium en traitement choc et si votre eau est dure ou moyenne, utilisez en même temps une dose de STOP CALCAIRE (0.25 L/10 m3 d’eau)

Dosage chloration choc avec le chlore non stabilisé : 70 g pour 10 m3 d’eau (à mesurer dans un pichet doseur)

Pour les piscines carrelées, dispersez le produit devant les buses de refoulement (filtration en route pendant 4 heures environ)

Pour les piscines avec revêtement liner ou polyester, diluez le produit dans un seau avant de le verser dans le bassin (15 g/ L d’eau). Laissez la filtration en route pendant quelques heures.

Compatibilité traitements  Brome / Chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium)

Piscine au brome et chlore non stabilisé en traitement choc

  • Avec le traitement au brome, il est déconseillé de faire un traitement choc à base de chlore stabilisé.
  • Pour rattraper une eau verte, il est recommandé d’utiliser un algicide (comme REVATOP), un chlore non stabilisé, ou les 2 en combiné pour les cas difficiles.

Alternance des traitements brome et chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium)

  • Quand vous avez une piscine au brome, il ne faut pas utiliser de stabilisant car cela augmenterait fortement votre consommation de brome.
  • Si vous voulez alterner avec un autre traitement, préférez un chlore non stabilisé à un chlore stabilisé.
  • Vous pouvez alterner très facilement un traitement au brome avec un traitement à l’hypochlorite de calcium.

Compatibilité traitements  Oxygène actif / Chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium)

Piscine à l’oxygène actif et chlore non stabilisé en traitement choc

  • Prenez garde à bien retirer les galets ou les chaussettes des skimmers.

Alternance des traitements oxygène actif et chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium)

  • La méthode de désinfection à l’oxygène actif est une méthode sans chlore mais a l’avantage d’être parfaitement compatible avec le chlore.
  • Il est conseillé d’alterner l’oxygène actif avec le REVA KLORIT en sticks. Cette méthode évite de charger la piscine avec du stabilisant qui s’accumule dans la piscine.

Compatibilité traitements Chlore stabilisé / Chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium)

L’hypochlorite de calcium en solution à un excès de stabilisant dans l’eau de la piscine

  • Si vous traitez votre piscine au chlore « traditionnel » (stabilisé), et que vous vous retrouvez avec un excès de stabilisant, videz totalement ou partiellement votre piscine et utilisez du chlore non stabilisé pour finir la saison.
  • Si votre eau est dure, prenez soin de conserver votre pH assez bas et de traiter avec STOP CALCAIRE avant d’utiliser le chlore non stabilisé.

Piscine au chlore stabilisé et chlore non stabilisé en traitement choc

  • Si votre piscine a besoin d’un traitement choc, essayez d’abord REVATOP ou de l’oxygène actif solide avant d’essayer le chlore non stabilisé.

Alternance des traitements chlore stabilisé et chlore non stabilisé (hypochlorite de calcium)

  • Vous pouvez tout à fait alterner votre traitement au chlore classique avec un traitement au chlore sans stabilisant
  • (NB : Vous pouvez aussi passer du chlore organique à l’oxygène actif ou au PHMB)
  • A savoir : Les bienfaits de l’alternance sont généralement visibles. Après l’alternance, l’eau redevient plus cristalline. Cela s’explique par la destruction des microorganismes qui étaient plus résistants dans la méthode précédente. Certains bienfaits ne sont pas visibles (destruction ou réduction du biofilm par exemple) mais se traduit par des économies de produits de traitement.

Chlore non stabilisé et consignes de sécurité

 

L’hypochlorite de calcium est un produit très puissant, dangereux pour l’environnement et corrosif. Il est important de le stocker avec précaution. En cas d’incendie, il active la combustion à cause de son caractère comburant.

Il est incompatible avec les acides et les chlores organiques. Il ne faut pas faire cohabiter l’hypochlorite de calcium avec du chlore organique dans un skimmer ou dans un doseur de chlore. Leur contact peut provoquer une réaction explosive et un dégagement de gaz nocif.

Par contre, une fois dissous dans l’eau, les 2 familles de chlore font bon ménage.

 

 

>>> Retrouvez tous les produits piscine sur Piscine Clic

VOIR AUSSI ____________________________________________________

pas malplutôt bieninteressantsuper! (12 votes, average: 2,92 out of 4)
Loading...

2 commentaires

  1. chalard dit :

    est-ce que le film des sticks se dissolvent dans l’eau?

    • caroline dit :

      Bonjour, je pense que vous parlez des sticks d’hypochlorite de calcium. Ces films ne se dissolvent pas dans l’eau (c’est bien le but : qu’ils gênent le passage de l’eau le plus longtemps possible pour éviter que les sticks ne se dissolvent trop vite). Il faut les retirer une fois le stick complètement dissout.