Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine



ph de l'eau d'une piscine

 

 

L’eau de la piscine est un milieu vivant qui évolue sans cesse et rapidement selon la température, le temps, les pollutions par l’environnement (pollen, insectes, végétaux…), le nombre de baigneurs (Un corps humain propre pollue jusqu’à 6 m3 d’eau), les crèmes solaires, etc …

 

Le pH fait partie de l’analyse de l’eau (avec l’analyse du taux de désinfectant) et il doit être mesuré de manière régulière. C’est une des premières étapes du traitement de l’eau.

 

Qu’est-ce que le PH ? Quel est le pH idéal pour ma piscine ? Pourquoi maintenir un pH idéal ? Qu’est ce qui peut faire varier le pH ? Comment mesurer le pH ? Comment corriger le pH ?

 

 

Définition du pH


Le pH, ou potentiel hydrogène, représente la concentration de l’eau en ions hydrogènes. Il détermine si l’eau est acide ou basique. Sa valeur peut être comprise entre 1 et 14.

  • Un pH de 7 est équivalent à une eau neutre
  • Un pH supérieur à 7 est équivalent à une eau est alcaline ou basique
  • Un pH inférieur à 7 est équivalent à une eau acide

 

 

Quel est le pH idéal pour ma piscine ?

 

Le pH idéal pour une eau de piscine est compris entre 7,2 et 7,4.

 

A savoir : Le pH d’équilibre de l’eau est déterminé le jour du remplissage de la piscine. Il est alors stable. Il doit ensuite être maintenu s’il est compris entre 7,2 et 7,6.

Si à la base, votre eau est trop calcaire (pH=7.8 par exemple), il est conseillé de descendre ce pH. Mais ce pH déséquilibré aura tendance à remonter chaque jour. Il faudra donc le traiter tous les jours jusqu’à ce que le pH se rééquilibre au pH idéal.

 

 

Pourquoi maintenir l’eau de sa piscine à un pH idéal ?

 

Atteindre un degré de pH idéal est important pour plusieurs raisons :

 

 

> Les différents produits de traitement sont plus efficaces

  • Meilleure action des désinfectants (surtout du chlore)

Un pH bien équilibré assure un meilleur maintien de la teneur en chlore.

 

  • Utilisation optimale des floculants

Le floculant utilisé pour les filtres à sable a moins d’efficacité quand le pH monte.

Au-dessus de 7,6, il est fréquent que ce floculant, au lieu de précipiter, se solubilise : il traverse alors le filtre et peut induire une post floculation dans le bassin. L’eau devient trouble.

 

  • Meilleur pouvoir algicide

Les algues prolifèrent davantage dans un pH élevé (eau verte, tâches vertes sur les parois).

 

> Absence de détérioration du matériel

Fixations, revêtement, système de filtration de l’eau, etc.

 

> Meilleur confort de baignade

L’eau de la piscine est moins irritante pour les baigneurs (peau, yeux, muqueuses) à un pH entre 7.2 et 7.4.

 

A savoir : Un bon pH assure une oxydation quasi complète des chloramines. Ces dernières sont produites par l’action du chlore sur les matières azotées laissées par les baigneurs, comme la sueur. Elles provoquent l’irritation des yeux et des voies respiratoires, et est responsable d’odeurs désagréables.

 

> Absence de précipitation de calcaire

Précipitation de calcaire si le pH est supérieur à 8 (l’eau devient trouble et blanchâtre)

 

> Une eau pure, saine et cristalline !

 

 

Conséquences du taux de pH dans l'eau d'une piscine

Conséquences du taux de pH dans l'eau d'une piscine

 

 

 

Qu’est ce qui peut faire varier le pH ?

 

Différents éléments peuvent modifier le pH d’une piscine :

 

  • Élévation de la température de l’eau

 

  • Forte fréquentation de baigneurs

 

  • Pollution de l’environnement : Pluie, Saletés, etc…

 

  • Alcalinité de l’eau (TAC), dureté (calcaire)

A savoir : Un point d’équilibre entre la dureté de l’eau (TH), le pH et le TAC ou alcalinité ou taux de bicarbonate peut être trouvé grâce au diagramme de la Balance de Taylor.

 

  • Teneur en gaz carbonique

A savoir : Le taux de pH est associé au gaz carbonique dissout dans l’eau qui se libère par les remous. Ce phénomène déclenche un brusque changement du taux de pH.

Si le gaz carbonique tend à disparaître dans votre eau (trop d’aération, de chauffage,…), l’eau deviendra basique, formera plus de carbonate de calcium et entraînera un entartrage.

Si votre eau devient acide, la réaction entraînera une libération de gaz carbonique acide qui conduira à la corrosion.

 

Conseils afin d’éviter de rajuster souvent le taux de pH

- Ne pas tourner les bouches de refoulement vers le haut

- Éteindre la nage à contre-courant et les cascades quand elles ne sont pas utilisées (ou tout ce qui peut créer des agitations d’eau à la surface)

 

  • Floculation (Phénomène qui fait intervenir des bicarbonates (TAC), c’est pourquoi le TAC ne doit pas être trop faible. La réaction libère du gaz carbonique qui abaisse légèrement le pH. Aussi, la floculation se fait dans une zone de pH bien déterminée. Au-delà de 7,6, on gaspille une partie du floculant).

 

  • Désinfectant : On l’a vu, le chlore peut faire varier le taux de pH, et réciproquement le pH doit être correctement équilibré pour que le chlore agisse.

A savoir : Le chlore est efficace à 100% avec un pH de 5,5 (mais l’eau serait trop acide pour les baigneurs !). Avec un pH entre 7,2 et 7,4 le chlore est efficace à 60%, ce qui est recommandé.

 

  • Dissolution du ciment ou des mortiers (par ex : joints de carrelage)

 

 

Comment mesurer le pH de ma piscine ?


Vous l’avez compris, la mesure du pH est essentielle pour une eau bien équilibrée.

 

On constate que les mesures de pH sont très souvent négligées, car les variations sont très lentes. Le pH se mesure régulièrement (au minimum une fois par semaine). Plus on attend, plus la différence avec le taux idéal sera importante, et donc, plus la quantité de produit à rajouter sera importante.

On peut utiliser trois types de test :

 

NB : L’analyse du pH se limite généralement à une lecture entre 6,8 et 8,2. Cela veut dire que si votre pH est supérieur à 8,2, vous ne pourrez pas connaître son véritable taux.

 

 

Comment corriger le pH de ma piscine ?

 

Pour baisser le pH : On utilise de l’acide sulfurique (pH moins) ou de l’acide chlorhydrique.

 

Conseils :

  • Préférez le pH moins liquide car il est moins cher, un peu moins concentré et n’influence pas le TAC.
  • L’acide chlorhydrique est plus concentré en acide… et plus dangereux. Il faut donc être plus précis dans les mesures pour éviter des précipitations de carbonates.

 

 

Pour augmenter le pH : On utilise du pH plus (carbonate de soude)

Attention au piège : l’échelle du pH est logarithmique. Il faut donc parfois une importante quantité de pH moins ou pH plus pour faire varier le pH. Par exemple, une eau de pH 6 est 10 fois plus acide qu’une eau de pH 7 alors qu’une eau de pH 5 est 100 fois plus acide qu’une eau de pH 7.

 

 

Solution automatique : Le « pH automatique » analyse et corrige le pH.

Il existe des pompes doseuses de chlore et de pH (régulation de pH automatique) pour réguler les taux. Ce sont des appareils branchés sur le circuit de filtration qui mesurent le pH en permanence (grâce à une sonde) et le corrigent automatiquement dès l’apparition d’une différence de 0,1.

Le gros avantage est qu’on peut faire de belles économies de produit et que l’entretien est plus facile.

 

 

Consultez sur Piscine Clic :

 

 

VOIR AUSSI ____________________________________________________


- pas malplutôt bieninteressantsuper!  
(18 votes, average: 2, 72 out of 4)
Loading ... Loading ...
  • marcel

    bonjour,
    Certaine personnes utilise du « sulfate de cuivre » pour assainnire l’eau de la piscine,a raison de 1g/m3.
    est ce une bonne méthode ?

    • http://www.piscine-clic.com caroline

      Le sulfate de cuivre est un algicide puissant ainsi qu’un floculant. La plupart des produits algicides en contiennent. Par ailleurs, c’est vrai qu’il est très économique ! MAIS ce produit doit être utilisé avec une très grande prudence, avec un dosage parfait, dans une eau parfaitement équilibrée. De plus, le cuivre n’est pas compatible avec certain traitement comme le PHMB….

      La concentration en cuivre doit être limitée à 0,2 mg/litre (maximum !).

      En règle générale, son utilisation est plutôt déconseillée en piscine. En effet, le cuivre ne se dégrade pas dans l’eau et s’il est toxique pour les plantes, il l’est aussi pour vous et votre piscine. Un taux de cuivre trop important dans l’eau peut causer des allergies, irriter les yeux, faire apparaitre des taches brunes irréversibles sur le liner. Il colore également les cheveux colorés (les fameuses mèches blondes qui deviennent vertes…).

      Donc 1 conseil : N’utilisez le sulfate de cuivre qu’en connaissance de cause, avec grande minutie, et évitez à tout prix un surdosage car vous pourriez le regretter (il suffit de regarder les forums sur Internet).

      Bon courage !

  • Pingback: Blog piscine : les 20 TOP articles sur la piscine de Caroline | La Piscine de Caroline | Blog piscine : guide et conseils

  • http://www.piscine-clic.com/news Caroline

    Effectivement, il faut effectuer une remise en route de la pompe à chaleur au printemps. Je vais reprendre les conseils de la marque Zodiac car ils me semblent très complets :

    Premières vérifications :
    - Vérifier l’évaporateur (situé à l’arrière de la PAC) : S’il est encrassé, il faut le nettoyer à l’aide d’un pinceau et d’un jet d’eau douce (pas de jet haute pression)
    - Vérifier le condensateur et les tuyauteries (avant de faire circuler l’eau) : il ne faut pas qu’il y ait de corps étrangers à l’entrée et à la sortie du condenseur ainsi que dans les tuyauteries (souris, insectes, feuilles…)

    Raccordement et mise en eau :
    - C’est tout bête, mais bien respecter le sens du passage de l’eau lors du raccordement hydraulique
    - Et mettre en eau progressivement la pompe à chaleur afin d’éviter les coups de béliers (ouverture/fermeture brusque des vannes)

    Autres vérifications :
    - Vérifier le condensateur : il doit être étanche ! Un mauvais hivernage peut le détériorer (suite à un gel)
    - Contrôler toutes les connexions électriques
    - Dépoussiérer le coffret électrique

    Mise en service de la pompe à chaleur :
    - Régler la température souhaitée sur le régulateur
    - Mettre en route la PAC
    - Régler le by-pass
    - Laisser tourner 24h/24 la pompe pour la montée en température
    - Veillez bien à vérifier que la pompe à chaleur s’arrête (ventilateur et compresseur) sans défaut lors de l’arrêt de la pompe.

    En ce qui concerne la montée en température de la pompe à chaleur, c’est difficile comme ça de vous répondre. Cela dépend de nombreux paramètres : puissance de la PAC, climat, température de l’eau, volume d’eau, exposition au vent, temps de filtration,…

    Pour la montée en température, il faut mettre la filtration en route 24h/24 jusqu’à la température désirée. La PAC fait partie des chauffages dits « lents ». En moyenne, on dit qu’il faut environ 1 semaine de chauffage permanent pour que la température passe de 15 °C à 28 °C (à condition qu’on utilise une couverture la nuit).

    • cathy PACYNA

      MERCI beaucoup pour toutes ces explications
      —– Original Message —–
      From: Disqus
      To: cathyroy@free.fr
      Sent: Friday, February 01, 2013 3:16 PM
      Subject: [piscineclic] Re: Le pH de l’eau de la piscine : Pourquoi maintenir un pH idéal ?

      Caroline wrote, in response to cathy PACYNA:

      Effectivement, il faut effectuer une remise en route de la pompe à chaleur au printemps. Je vais reprendre les conseils de la marque Zodiac car ils me semblent très complets :
      Premières vérifications :
      - Vérifier l’évaporateur (situé à l’arrière de la PAC) : S’il est encrassé, il faut le nettoyer à l’aide d’un pinceau et d’un jet d’eau douce (pas de jet haute pression) – Vérifier le condensateur et les tuyauteries (avant de faire circuler l’eau) : il ne faut pas qu’il y ait de corps étrangers à l’entrée et à la sortie du condenseur ainsi que dans les tuyauteries (souris, insectes, feuilles…)
      Raccordement et mise en eau :
      - C’est tout bête, mais bien respecter le sens du passage de l’eau lors du raccordement hydraulique – Et mettre en eau progressivement la pompe à chaleur afin d’éviter les coups de béliers (ouverture/fermeture brusque des vannes)
      Autres vérifications :
      - Vérifier le condensateur : il doit être étanche ! Un mauvais hivernage peut le détériorer (suite à un gel) – Contrôler toutes les connexions électriques
      - Dépoussiérer le coffret électrique

      Mise en service de la pompe à chaleur :
      - Régler la température souhaitée sur le régulateur
      - Mettre en route la PAC
      - Régler le by-pass
      - Laisser tourner 24h/24 la pompe pour la montée en température
      - Veillez bien à vérifier que la pompe à chaleur s’arrête (ventilateur et compresseur) sans défaut lors de l’arrêt de la pompe.
      En ce qui concerne la montée en température de la pompe à chaleur, c’est difficile comme ça de vous répondre. Cela dépend de nombreux paramètres : puissance de la PAC, climat, température de l’eau, volume d’eau, exposition au vent, temps de filtration,…
      Pour la montée en température, il faut mettre la filtration en route 24h/24 jusqu’à la température désirée. La PAC fait partie des chauffages dits « lents ». En moyenne, on dit qu’il faut environ 1 semaine de chauffage permanent pour que la température passe de 15 °C à 28 °C (à condition qu’on utilise une couverture la nuit).
      User’s website

      Link to comment

  • roire

    aux electrodes d’un chlorinateur il se forme des ions OH- et du Cl2 qui forment à leur tour des ions hypochlorites ou ClO- qui ont eux même besoin ion acides H+ pour être efficace et former du HClO ou acide Hypochlorique qui lui désinfecte votre piscine , c’est pour cela que le PH est important.

  • Vincent

    Bonjour, j’ai une piscine équipée d’un electrolyseur sel et d’une pompe doseuse PH (en aval de l’electrolyse). Il y a deux semaines, ma piscine était à 20 degrés. La pompe PH indiquait 7.2. J’ai fait une mesure manuelle du PH et du Chlore: les valeurs étaient normales. Hier, ma piscine était à 29 degrés et la pompe PH indiquait toujour 7.2 (elle semble fonctionner correctement, puisque la valeur oscille et le bidon d’acide se vide tout doucement). Par contre, j’ai à nouveau fait une mesure manuelle du PH et du Chlore, et là, les valeurs étaient anormalement elévées (les couleurs PH et Chlore, mauve et orangée). Je n’ai rien ajouté dans l’eau entre temps, ni modifié aucun réglage. L’eau est translucide, pas particulièrement irritante mais ces mesures m’inquiètent. Quelqu’un aurait-il une explication ou un conseil ?

    • http://www.piscine-clic.com/news Caroline

      Bonjour. Déjà attention, les languettes ne sont pas très précises, et en plus si elles ont pris un peu l’humidité, c’est encore pire. Dans un premier temps, il faudrait peut-être analyser votre eau avec un autre test, par exemple les testeurs digitaux sont beaucoup plus fiables. Sinon, vous pouvez aussi faire tester votre eau par un piscinier.
      Vous pouvez aussi recalibrer votre sonde pH et mesurer le taux de sel dans votre piscine. En fonction de tous les résultats, vous en déduirez d’où vient le problème.

  • http://www.piscine-clic.com/news Caroline

    Merci beaucoup pour votre message.
    Avant de mettre en route son électrolyseur, on dissous des pastilles de sel dans l’eau. Le nombre de g/l dépend du modèle de l’électrolyseur. Dans votre cas, cela sera 4g/l.
    Il faut savoir que l’electrolyse n’est pas consommatrice de sel! En effet, le sel se transforme en chlore, qui se transforme en sel…etc….La baisse du taux de sel est essentiellement dûe aux contrelavages du filtre (car on enlève de l’eau!). L’évaporation de l’eau ne cause pas une perte de sel. On va donc faire des apports de sel pour être toujours au bon dosage. Le testeur digital électronique est très pratique pour ça : http://www.piscine-clic.com/52-produits-piscine/71-trousse-analyse-eau-piscine/11385-testeur-electronique-analyse-du-sel.html

    Pour le testeur digital de pH : http://www.piscine-clic.com/52-produits-piscine/71-trousse-analyse-eau-piscine/11386-testeur-electronique-analyse-du-ph-.html

  • celia

    Bonjour

    J’ai une piscine traitée au sel avec un megamatic . Mon taux de PH est a 6 avec une eau a 24°, donc trop acide si je comprends bien . Taux de sel à peine superieur à la norme
    Quelle pourrait être la cause de cette acidité?Quelles recommandations auriez vous à ce sujet ?

    merci

  • http://www.piscine-clic.com/news Caroline

    Tout d’abord, réajustez votre pH
    Puis calculez votre TH (dureté de l’eau). En fonction du résultat, vous choisirez le bon produit anti calcaire.
    Ex : Pour un TH supérieur à 25°F : REVA OUT / Pour un TH supérieur à 40°F : CALC OUT : http://www.piscine-clic.com/59-produits-piscine-equilibre-eau/193-correcteur-calcaire
    Tout dépend également de la manière dont vous traitez votre piscine (chlore, oxygène,…)
    Il est certain en tout cas qu’il va falloir utiliser un produit anti-calcaire.
    Vous pouvez également faire un traitement choc de la piscine + une floculation.
    Si les taches ne partent pas, il va falloir frotter avec un détartrant (et vider l’eau au pire des cas pour enlever les dépôts).
    Ensuite, il sera important de faire un bon nettoyage avec votre robot.
    Je vous conseille également de vérifier l’état du sable dans votre filtre à sable car tout vos équipements s’entartrent également. Utilisez un produit nettoyant anticalcaire pour filtre (ou changez le sable s’il est colmaté).