Le mode d'emploi de votre piscineLe mode d'emploi de votre piscine



Pourquoi est-on obligé de traiter et de désinfecter notre piscine avec tout un tas de produits plus ou moins chimiques ? …Parce qu’une fois que je vous dirai tout ce qui vient la polluer, vous comprendrez !


Il existe trois sources de pollution de l’eau d’une piscine : les matières organiques, les micro-organismes et le calcaire. En résumé, une eau entre 20° et 30° avec des matières organiques et un peu de calcaire est le milieu idéal pour la prolifération des micro-organismes.

 

 

pollution piscine bactéries virus

pollution piscine bactéries virus

 

 

 

La limpidité d’une eau de piscine

La limpidité est l’une des caractéristiques premières de l’eau de piscine. Il faut qu’elle soit maintenue. La non élimination des matières polluantes engendre la turbidité de l’eau (synonyme de trouble de l’eau).

 

Quelques règles sur la prolifération des micro-organismes dans une piscine

  • Plus l’eau est chaude, plus elle est sujette à la prolifération des micro-organismes
  • Plus l’eau est calcaire, plus elle est sujette à la prolifération des micro-organismes (Le calcaire favorise la croissance des algues)
  • Plus l’eau contient de matières organiques,  plus elle est sujette à la prolifération des micro-organismes (tout simplement parce que les matières organiques constituent la principale nourriture des micro-organismes… C’est la chaîne alimentaire !

 

Les micro-organismes sont-ils dangereux pour le baigneur ?

Il existe en fait deux catégories de micro-organismes :

  • Les micro-organismes d’environnement ne sont pas dangereux pour le baigneur : algues, champignons et bactéries
  • Les bactéries pathogènes, quant à elles, sont responsables de maladies et peuvent être dangereuses pour l’homme

 

Organigramme de la pollution d’une piscine


Matières organiques

  • Le Baigneur : Sueur, urine, salive / Sécrétion des muqueuses / Particules de peau, Pellicules cheveux / Graisse, Produits cosmétiques
  • La Nature : Herbe, feuillage, terre, poussière / Pollen, spores d’algues
  • L’environnement : Suie, pluie acide, graisse, huile…
  • L’adduction d’eau : Spores d’algues / Matières organiques dissoutes

 

Micro-organismes

  • Le Baigneur : Bactéries / Champignons / Virus
  • L’environnement : Spores d’algues
  • L’adduction d’eau : Ne doit normalement pas contenir de micro-organismes.

 

Calcaire

  • L’adduction d’eau : L’eau est un très bon solvant. Elle contient beaucoup de composés dissous et essentiellement des sels de calcium qui peuvent précipiter. Ces derniers sont la cause de la turbidité blanche de l’eau et des dépôts rugueux qui se forment sur les parois.

 

Et par rapport aux piscines ? Ce sont les variations de la température, du pH de l’eau et de la pression atmosphérique qui modifient l’équilibre de l’eau et qui peuvent entraîner la précipitation du tartre dans le bassin, sur les parois, les canalisations et le filtre (aïe !).  En plus de cela, le calcaire trouble l’eau et dessèche la peau.

Pas de chance, les deux tiers des eaux en France, en Suisse et en Belgique sont calcaires (ou dites « dures »).

cartes du calcaire (dureté de l'eau) de France/Suisse/Belgique
cartes du calcaire (dureté de l’eau) de France/Suisse/Belgique

 

Comment éliminer la pollution qui trouble l’eau ?

Par la filtration et le traitement chimique. Ce dernier complète l’action de la filtration en tuant les micro-organismes indésirables et en maintenant l’eau équilibrée et confortable pour le baigneur.

 

VOIR AUSSI ____________________________________________________


- pas malplutôt bieninteressantsuper!  
(5 votes, average: 2, 40 out of 4)
Loading ... Loading ...